Retour à Pézenas avec LES MERCREDIS DE L’ORGUE qui se sont déroulés les Mercredi 8 et 22 Août. Organisées par les Amis de Pézenas, ces soirées nous ont permis de découvrir le formidable cadre de la Collégiale Saint-Jean et son orgue utilisé par des musiciens virtuoses. Chaque concert était articulé autour de la présence d’un organiste et d’un chanteur. Ainsi, le Mercredi 22 Août, ce sont Frédéric LAMANTIA (organiste) et Marco Balsamo (Ténor) qui nous proposèrent un récital autour de Georges Brassens.

Les vidéos qui suivent ont été tournées le Mercredi 8 Août 2012 à 21h30 avec pour thème ORGUE & BASSE RUSSE. Le musicien invité était Slava CHEVLIAKOV, organiste titulaire de l’église St-Léon à Paris accompagné de Valéry DROUGOVSKOÏ, basse, soliste de l’Opéra national d’Ukraine (œuvres de P Tchesnokov, P Tchaïkovsky, V Poltoratsky, M Glinka, G Mouchel, N Rimsky-Korsakov, A Borodine).

 

Outre la qualité des concertistes, il convient d’insister à la fois sur le cadre fantastique qu’offre la Collégiale Saint-Jean pour ce type événements et sur le travail fantastique effectué par les Amis de Pézenas dans la réalisation de ce projet. Chaque concert était gratuit permettant ainsi un accès facile pour tous, touristes ou piscènois, à ce type de musique trop souvent ignoré.

Preuve de l’intérêt du public pour ces animations de haute qualité, les spectateurs étaient très nombreux et sous le charme de l’orgue bleu de Pézenas. A titre personnel, j’ai beaucoup apprécié le libre accès qui était laissé aux touristes, principalement aux familles. Il est souvent fort difficile d’initier des enfants à ce type de musique dans de bonnes conditions, leur attention pouvant être assez fugace. Mais grâce à cet accès gratuit et facile, de nombreuses familles ont pu faire découvrir à leurs enfants, pourtant pour la plupart très jeunes, l’espace de quelques minutes ce qu’était un orgue d’église.

 

Très belle soirée même si, je dois l’avouer, mes trois montées/descentes pour accéder à l’orgue avec pour passage obligé un escalier en colimaçon d’une rare étroitesse avaient provoqué chez moi une crise de sudation qui me faisait craindre une liquéfaction totale de tout mon être. La chaleur de cette belle nuit d’été n’y était pas non plus étrangère. Pas de regrets car le fait d’avoir pu voir de si près l’art de l’organiste dans la maîtrise de son instrument méritait largement mes quelques gouttes de sueur.

Tous nos remerciements aux Amis de Pézenas pour nous avoir convié à ce superbe concert ainsi qu’aux deux concertistes pour leur gentillesse et leur disponibilité.