C’est accompagné d’Angélique Comet, son amie et artiste, qu’Olivier nous a convié ce vendredi 29 juin à sa nouvelle représentation de lecture théâtralisée. Des textes inédits qui nous invitent à la méditation et au voyage avec beaucoup d’émotion.

Pour vous chers lecteurs qui n’ont pas pu se rendre à cette lecture, voici les photos et les vidéos de l’agréable moment que nous avons passé en compagnie de nos charmants hôtes.

La Prophétie

 

Une Nuit à Istanbul

 

Strawberry Ice Cream

 

Swimming Pool

Angélique Comet interprète son titre original, dont la musique est composée par Michał Kwiatkowski, ex candidat de la Star Academy (qui n’a toujours pas volé l’orange!)

 

Et voici, pour notre plaisir, un poème d’Olivier-Yves Vincello que nous adorons:

DJAMEL

Il courait dans les dunes, à demi nu

Le torse mouillé de sueur collée,

Les espoirs et les rêves au fond des yeux,

Il pensait simplemtent au lendemain.

L’amour des hommes le poussait en avant,

L’horreur de la guerre l’effrayait un peu.

Ses pantalons lâches flottaient aux vents chaus,

Les voiles noirs s’effaçaient dans le désert.

Derrière les dunes, il aurait voulu

Apercevoir la mer et ses reflets.

Mais seul l’océan de sable et de feu

Caressait ses joues brunes et ses mains.

Sa peau était comme le sable sur ses dents

Lisse et dorée par un soleil hargneux.

Et chaque soir, il rapportait de l’eau

Au village où vivaient ses petits frères.

Et quand nous roulions dans les draps humides,

Je l’entendais verser des larmes timides.

Il me disait les plus beaux mots d’amour,

Moi, mélangé à son corps, j’étais sourd.

Je ne voulais pas comprendre que lui,

Rêvait de fuir là d’où j’étais parti.

La Page Facebook d’Olivier

Le Facebook d’Olivier

Self Concept par Michal Kwiatkowski