Nous revenons cette fois ci avec la seconde partie de notre reportage de la Fête de la Musique qui a eu lieu le Jeudi 21 Juin au Cap d’Agde . Certes vous devez vous demander pourquoi nous ne l’avons pas fait plus tôt… Et bien sachez que pendant que vous attendiez impatiemment ce super article, nous étions au Festival des Hérault du Cinéma, à siroter des cocktails en compagnie d’acteurs que vous connaissez tous (les images arrivent très vite, promis !)

Retour donc sur cette 30ème année de la Fête de la Musique dont le programme concocté par l’Office de Tourisme (une fois n’est pas coutume!) fut à la fois très bien organisé mais aussi éclectique et divertissant. Souvenez-vous, l’après-midi déjà nous avions suivi 3 troupes itinérantes (Les Chtouss, La Nouvelle Collection et les Enjoliveurs). Le soir, à partir de 20h30 et ce jusqu’à 23h30, ce sont des concerts fixes installés sur les scènes que vous avez pu apprécier sur différentes places de la station. Pas moins de 4 animations musicales  réparties (malheureusement nous ne parlerons pas de celles d’Agde car faute de temps, nous n’avons pu y faire un saut.)

Les Succès Fous

Commençons notre périple nocturne sur la Place du Globe où étaient attendus ce groupe de 4 performeurs spécialisés dans les reprises populaires des années 60 jusqu’aux années 80. Ils sont arrivés sur scène avec un léger retard (de 45 minutes quand même) excusé par les bourrasques de vent qui ont endommagé le décor. Une fois le problème réparé, la troupe déjantée et enthousiaste a su offrir un show haut en couleurs qui a régalé un public nostalgique.  De Claude François à Herbert Léonard en passant par Eddy Mitchell, ces artistes ont donné de leur corps et de leur voix pour offrir un spectacle varié, un peu kitsch par moment mais objectivement assez divertissant.

 

Les Zbrouf’s

Direction ensuite la Place du Môle où nous retrouvons le trio des Zbroufs, qui dans un spectacle intitulé “Dans l’horlogie du monde j’entends un Tic-Tac nouveau” reprend des chansons et des textes de Claude Nougaro, version Française et Américaine. Un joli tableau nous est présenté avec de bons musiciens, une chanteuse gracieuse, un univers complètement réinventé et la vue sur la mer ont ravi le public présent.

Ne souhaitant pas être filmés, nous ne pourrons vous montrer autre chose que des photos, mais pour plus d’informations rendez-vous sur Leur site internet

Céline Dubois

Céline Dubois alias Dalida. Du moins le temps du spectacle. Céline n’est pas sosie de l’artiste mais s’est amusée depuis quelques années à reprendre ses morceaux, à imiter des gestes et sa façon d’investir une scène. C’est pourquoi depuis quelques années Céline Dubois a créé un spectacle totalement destiné a faire revivre sur scène l’idole de sa jeunesse. C’est accompagnée de ses 5 danseuses et ses 2 danseurs quelle a pendant 2 heures enflammé le public qui l’attendait de pied ferme à l’Avant-Port. La ressemblance physique est loin d’être frappante mais il faut reconnaître que vocalement et scèniquement il y a quelque chose qui passe et qui passe bien.

 

Son site internet 

Les Sticky Fingers

On quitte bien tristement notre copine Dalida pour partir à la rencontre de Sticky Fingers sur le parking des Colibris, face au restaurant la Voile Blanche. Étonnés de voir autant de monde se trémousser devant la scène, on commence à se dire qu’ils ne doivent pas être mauvais ces Rockeurs.! Et pour cause, ils ont su conquérir l’un de nous qui tapait du pied en filmant (oui c’est un homme mais il sait faire plusieurs choses à la fois !) Florilège de reprises de chansons mythiques de la grande époque du Rock’n’Roll, ils avaient l’avantage de sortir du répertoire de chansons françaises que nous avions croisé jusqu’ici. Un grand bravo à ce groupe !

 

There are no photos with those IDs or post 5727 does not have any attached images!