VALIE EXPORT – Expanded Arts

du 23 octobre 2019 au 12 janvier 2020 au Pavillon Populaire, Montpellier

Vernissage le mardi 22 octobre de 18:00 à 20:00

VALIE EXPORT

S’il est une œuvre passionnante et fondatrice, c’est bien celle de l’artiste autrichienne Valie Export, figure tutélaire du mouvement féministe, photographe, vidéaste, réalisatrice et performeuse, et unanimement considérée comme un des grands noms de l’art contemporain.

L’exposition VALIE EXPORT : Expanded Arts, que présente le Pavillon Populaire de Montpellier, rend hommage aux travaux sur les images photographiques, les médias et le film, entrepris par l’artiste à partir des années 1960/70. Ils constituent le thème central de cette exposition, exploré à travers ses œuvres de photographie conceptuelle, rarement montrées, et ses fameux dispositifs expérimentaux (vidéos, films, installations) rassemblés ici sous l’appellation « Expanded Cinema ».

Les courants internationaux tels que Fluxus et le mouvement des Expanded Arts sont les références et l’arrière-plan historique de son travail, qui se caractérise par l’attention aux matériaux et objets, l’élimination des catégories contraignantes et des frontières formelles entre les médias, tout comme de celles entre l’art et la réalité. Fermement opposée à l’actionnisme viennois, sont attention se porte sur des artistes états-uniens tels que Robert Rauschenberg, Yoko Ono ou Robert Heineken. Valie Export élargit les pratiques artistiques aux supports techniques comme le film ou la vidéo, ou encore la performance et le Body Art. Et ceci, dans les directions radicales vers lesquelles l’entraîne son puissant engagement féministe, mais également dans un rapport critique à la perception, à la construction des réalités qu’opèrent les images, omniprésentes dans notre société. S’y ajoute une réflexion politique sous-jacente quant aux concepts matériels ou idéologiques du film et du cinéma, ou de la photographie.

VALIE EXPORT

Cette exposition pointe les riches et denses connexions qu’agite VALIE EXPORT à travers films ou art corporel. Ses pratiques sérielles de photographies conceptuelles interrogent le regard humain. Des motifs aussi variés que les trains, les fenêtres, les rues ou les façades provoquent, à travers le glissement continu du regard qu’ils génèrent, uneffet filmique inattendu. La photographie se construit ainsi au-delà de l’image individuelle traditionnelle. Espace / temps (Dünenlandschaft, 1972), intrication de réalités hétérogènes (Ontologischer Sprung, 1974), rapports entre perception de la réalité et sa reproduction par l’image sont autant de problèmes abordés par les photographies conceptuelles de VALIE EXPORT.

Le travail sur l’« Expanded Cinema » rompt les barrières traditionnellement posées entre film et cinéma. VALIE EXPORT rompt la réception passive du public dans l’œuvre culte Tapp und tast kino (1968), ou encore Ping Pong (1968) et Aktionshose Genitalpanik (1969). Elle remplace l’écran de projection par le corps, insérant des écrans partagés, des effets de dédoublement, ou provoque des expériences avec son propre corps et la camera, lorsqu’elle ingère un appareil pour filmer ses cordes vocales (Turbulences of Breath, 2007).

La grande salle centrale du Pavillon Populaire accueille la très poétique installation Fragmente der Bilder einer Berührung, 1994 : des ampoules (24, initialement) plongent dans des cylindres de verre remplis d’eau, de lait et d’huile. Outre des allusions mécaniques et érotiques, la référence au film – 24 images donnant une seconde – est explicite. Enfin, l’artiste revisite son œuvre éclectique et complexe en présentant un ensemble de textes, photographies, brouillons et documents d’archives, à travers des exemples issus d’une série d’œuvres de 57 pièces (Display cases, 2011). Sont ainsi mises à jour, en un geste fructueux, la genèse du travail artistique et son analyse.

VALIE EXPORT

C’est donc finalement une véritable immersion dans l’œuvre de VALIE EXPORT que présente cette sélection de travaux aussi diversifiés que détonants. Peu d’artistes vivants nous convient de la sorte à une réflexion critique, iconoclaste, sur l’image et ses trajectoires médiatiques.

 

Brigitte Huck

Commissaire de l’exposition

.

Pavillon Populaire de Montpellier
Esplanade Charles de Gaulle, 34000 Montpellier