Vanina de Franco – deux jours autour de la chanson

le vendredi 1er février 2019 de 12:45 à 13:45 au CIAM La Fabrique – Toulouse

Vanina de Franco présente son premier album, “HyperCardioïde” : un cœur immense qui fera palpiter le vôtre… en passant par vos oreilles. Incroyable ? Et pourtant vrai.

Un mélange d’aisance et de maîtrise ; une indiscutable finesse (un peu comme si Paris Combo avait suivi une cure d’amaigrissement sonore), qui ne sombre pas dans le maniérisme. Et une limpidité vocale, plus tangible qu’évanescente.” – Valérie Lehoux, Télérama

Vanina fait de la chanson jazz… Mais pas que. Il y a de la douceur. Des vibrations. Du texte. De l’impro. De la broderie vocale. Son cœur… Mais aussi ses tripes. Comme si on mélangeait Camille et Catherine Ringer, Gainsbourg et Barbara.

À l’image de la chanteuse, le premier clip extrait de l’album, « Carinho », est un concentré de bonne humeur.

Vanina sera entourée de Jessica Rock au piano, Soheil Tabrizi-Zadeh à la guitare et à la trompette, Joan Eche-Puig à la contrebasse.

EN MÉTAPHORES

Vanina est née en Poésie, il y a quelques printemps déjà. Dans son pays, les mots sont autant de trésors, et les associer multiplie leurs pouvoirs dans des proportions infinies. Là-bas on sait que, seuls, les mots ne sont parfois que le pâle reflet des idées qu’ils expriment. Tandis qu’ensemble, ils ouvrent l’univers des possibles : celui des métaphores et des évocations ; celui des rêves.

Avec autant d’étoiles dans la tête, Vanina eut très tôt des envies d’ailleurs. Alors, d’Ironie en Frénésie, elle partit à l’assaut du monde.

Elle commença par explorer la Théorie. Et en Théorie, tout se passait bien… mais elle s’ennuyait beaucoup. En Mélancolie, il pleuvait souvent et elle n’avait plus goût à rien d’autre que manger des glaces en regardant de vieilles photos… Ce pays-là avait du bon mais mieux valait ne pas trop s’y attarder. Elle s’envola donc pour l’Absurdie. Là-bas elle s’amusait follement… Mais il a bien fallu redescendre. Heureusement, elle atterrit en Mélodie : ce pays-là allait changer sa vie. Là-bas, on parlait une langue nouvelle : la musique.

Imaginez donc sa surprise quand elle comprit que ses mots de Poésie, et la musique, en Mélodie, expriment exactement les mêmes choses, le même infini de sentiments, mais avec un vocabulaire si différent qu’il en est parfaitement complémentaire !

C’est là que sa vie bascula : quand elle mélangea mots et musique, Poésie et Mélodie. L’effet fût si étonnant et délicieux que bientôt, c’est son propre langage qu’elle inventa : des mots imprégnés de musique… Ou de la musique imprégnée de mots…? Elle ne savait plus bien. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, cela importait peu : tout le monde la comprenait.

Parce qu’en fin de compte, mettre un peu de Poésie en Mélodie, ça parle forcément à tout le monde.

DANS LA VIE EN VRAI

Un jour Vanina s’est retrouvée à l’un de ces carrefours de la vie où il faut choisir : d’un côté, son métier d’ingénieur en environnement, de l’autre sa passion de toujours : la musique.

Trois ans et plus de 150 concerts plus tard, sur des scènes nationales et internationales de toutes les tailles, la voici qui présente son premier album : HyperCardioïde. Elle y a écrit textes et musiques.

Vanina chante et écrit. Ça a toujours été plus fort qu’elle. Sa musique est au croisement du jazz et de la chanson française, ces deux arts qui la fascinent.

Le jazz, c’est de là qu’elle vient : elle l’a appris au Conservatoire de Bourgoin-Jallieu puis à la Bill Evans Piano Academy auprès de grands musiciens dont la chanteuse Sara Lazarus. Et elle évolue aujourd’hui dans de nombreuses formations jazz, allant du big band vocal de haute voltige Les Voice Messengers, au quintet du guitariste manouche Samy Daussat, en passant par les reprises de standards de jazz ou les berceuses jazz en duo harpe et voix. Autant de projets qui l’ont conduite sur de belles scènes françaises et internationales comme Le Duc des Lombards et La Cigale à Paris, le Small’s Jazz Club de New-York, La Chapelle de la Trinité à Lyon, Le Printemps de Bourges, Jazz in Marciac Off…

Quant à la chanson française, elle l’a toujours eue à l’intérieur, elle aussi : Serge Gainsbourg, Barbara, Camille,… autant de musiciens-auteurs-interprètes qui la fascinent, Alors elle a fini par oser montrer ses textes à un grand monsieur de la chanson française, Claude Lemesle, qui a encouragé son talent. Et c’est à croire qu’il a vu juste : le premier EP de Vanina, « L’Extravagant Ordinaire », a été Coup de Cœur 2016 du Centre de la Chanson, et finaliste ou lauréat de nombreux prix dont Le Prix Georges Moustaki, Le Carrefour de la Chanson, Le Mans Cité Chanson,… Parmi ses projets « chanson » figurent des Hommages à Serge Gainsbourg et à Colette Magny.

Plus d’infos :
Site web : https://www.vaninadefranco.com/
Facebook : https://www.facebook.com/vaninadefrancomusic/

Deux jours … autour de la chanson !

En partenariat avec le festival Détours de Chant, le mois de janvier sera dédié à la chanson française. Les quartets de Wallace et de Vanina de Franco témoigneront de différents choix artistiques pour faire évoluer l’esthétique bien connue de la chanson française en l’alimentant de couleurs folk, jazz ou swing.

ouvert à toutes et à tous – entrée libre et gratuite – ponctualité recommandée

.

Ciam La Fabrique
5 Allée Antonio Machado, 31100 Toulouse