Festival de musique électronique Family Piknik

dimanche 5 août 2018

Parc de Grammont

Montpellier

38712033_493826994403509_1791856683694161920_n

Retour sur une « chaude » soirée…

Après le Parc Montcalm, c’est le parc de Grammont qui accueille le festival de musique électronique Family Piknik en ce dimanche 5 août 2018, dans notre belle Métropole de Montpellier. Un concert d’ouverture avait été offert gratuitement au public vendredi dernier, totalisant presque 20 000 personnes sur toute la durée du rassemblement… Une fête conviviale qui devient définitivement institutionnelle en Europe, où ses deux scènes auront proposé les étoiles du milieu à une audience qui pouvait ainsi balancer entre rythme festif et fréquences basses.

38612493_508161412954789_5687510295975559168_n
L’entrée comportait les procédures habituelles de validation : division de la foule en autant de files de contrôle, fouille rapide au corps, investigation du contenu des sacs des visiteurs et vérification des billets par scan… Process visiblement bien maîtrisé puisque l’événement aura accueilli plus de 10 000 fans de tous les âges et de tous les horizons de l’Union Européenne puisque quelques fêtards espagnols, hollandais et italiens ont été remarqués à la manifestation!
La méthode cashless aura permis de fluidifier le réglement des transactions au bar et dans les boutiques du festival. Une bonne façon de passer la journée OKLM! La présence des soldats du plan Vigipirate Renforcé n’aura pas troublé les esprits, c’était presque étrange de savoir qu’ils étaient pleinement intégrés dans le décor…

Sur le plateau principal étaient attendus notamment Marco Carola, Luciano, Andhim, BlackCoffee, Hot Since 82… Les amateurs ont eu la joie de réentendre des classiques issus du label Bonzaï Records et des morceaux les plus légendaires comme Augen Zu de T.Raumschiere ou Adventures of Dama de Cybordelics. Les confettis et les effets pyrotechniques auront ponctué la journée pour le plaisir des yeux : il fallait y être pour sentir qu’en 20 ans, après les Boréalis, la culture d’un BPM* élevé est rentrée dans les moeurs des nouvelles générations. Si le 80 est de rigueur sur les routes secondaires, il est primordial d’excéder les 120 bpm sur les pistes! Sur scène, des acrobates font le show et c’est la température qui grimpe encore…

38526521_515493465556050_8741504391602765824_n
Les organisateurs « semblaient » avoir tout prévu : attractions pour les grands et les petits, stands maquillage et associatifs, véhicules sanitaires de la Croix Rouge, camions de restauration pour le côté gastronomique, toilettes de chantier et urinoirs pour le côté pratique…

Ils avaient également fourni des accès gratuits à l’eau et même… des lances à incendie! Pour rafraîchir les festivaliers qui, formés en foule devant la scène, avaient eu à affronter un soleil caniculaire.

38744623_1745504492213560_4408659310867906560_n
C’est donc à l’ombre des arbres que le public se sera majoritairement tenu, avec l’espérance de se réserver pour la soirée où des artistes comme Vonstroke (USA) étaient « supposés » donner le final en apothéose.

« Semblaient »… « Supposés » car l’on est toujours tributaire d’impondérables : c’est l’orage survenu vers 20h30 au domaine qui va mettre un terme, une heure plus tard, au rassemblement dominical.

C’est dans une déception contenue que le public est parti, pris dans sa plus grande partie de court par la situation ; puisque les navettes n’ont pas été mobilisées immédiatement, nombreux ont été ceux qui auront marché de l’Espace Grammont vers Odysseum. Un mauvais point pour la Municipalité qui a toujours semblé montrer des résistances au développement de la Family Piknik et, rappelons-nous aussi, de la « I techno« . Gageons que la Lumière puisse éclairer le Premier Magistrat de la ville dans une inflexion de sa politique culturelle, en faveur de ces nouveaux courants qui n’annoncent rien d’autre qu’une transition sociétale s’accélèrant.

38531424_231859837665320_3895023162621952000_n

Ayez les coudées franches! Cela pourrait aider effectivement à placer l’ancienne capitale du Languedoc-Roussillon au premier plan dans l’Occitanie, et à en faire une capitale culturelle de fait.

Henri Huynh, pour IDHérault

*battements par minute

38668185_239346970025034_511516964137467904_n

Clichés HH, pour IDHérault