GEORGE GERSWHIN 

Ouverture cubaine

Concerto en Fa pour piano et orchestre
Allegro  – Adagio – Andante con moto
Allegro agitato

Rhapsody in blue , pour piano et orchestre

Un Américain à Paris

Louis Schwizgebel piano

Orchestre National de France
direction Emmanuel Krivine

Vendredi 20 juillet – 20h

OPERA BERLIOZ/Le Corum

story-20130102103759-louiscover_cropped_1584x780

Louis Schwizgebel-Wang

 

GERSWHIN… TO BE OR NOT TO BE PARISIAN ?

« Sérieux ou non, Gershwin est un compositeur, autrement dit un homme qui exprime en musique tout ce qu’il a à dire parce que la musique est sa langue maternelle. » Bel éloge que ces phrases d’Arnold Schoenberg adressées au plus francophile des compositeurs américains, dont l’œuvre inclassable a longtemps été réduite au simple divertissement…

… Le 25 mars 1928, Gershwin embarque pour trois mois à Paris, ville d’Igor Stravinsky et de Maurice Ravel. « Mon propos est de présenter les impressions d’un Américain visitant Paris, tandis qu’il se promène dans la ville, prête attention aux bruits des rues et s’imprègne d’ambiance parisienne…. Je n’ai nullement tenté d’évoquer des scènes déterminées. Chaque auditeur peut y trouver les scènes que son imagination lui suggère. » … La Rive gauche inspire un langoureux solo de clarinette, tandis que la nostalgie du voyageur éloigné de son pays natal ressurgit grâce au Blues central. À Paris, le visiteur américain rêve aussi… des Etats-Unis !

(Charlotte Ginot-Slacik)

EmmanuelKrivineCreditPhilippe-HurlinVALIDEE_0

Emmanuel Krivine

Renseignements – Réservations

lefestival.eu

 

OPERA BERLIOZ/Le Corum