Les anges de Massilia

de Gilles Granouillet

par la troupe du TAUST

(théâtre amateur de l’université des sciences)

Casa Bondels

Montpellier

DSC00271

Retour sur « les anges de Massilia »

Des anges aux ailes noires…

Inspirée par la grande peste de 1720 la pièce de Gilles Granouillet, avec lucidité et humour, se livre à une critique sans concession de notre société. On peut y découvrir, bien sûr, une fable sur le sida mais, tout comme dans l’œuvre de Camus, la peste donne à l’auteur un prétexte à d’autres constats. On est confronté à la bêtise, servant de lit à la corruption, à l’injuste mort des enfants, à l’exclusion, au cynisme, mais aussi à la conscience et au dévouement des médecins, au bonheur qu’il y à vivre… malgré tout !

DSC00276

Les comédiens du TAUST s’essayant à un genre plus difficile qu’il n’y paraît, le théâtre d’appartement, tirent avec brio leur épingle du jeu. Bien sûr, ce n’est pas parfait – qui peut prétendre à ce résultat ? – mais c’est enlevé, gai ou triste quand il le faut, avec des personnages bien vivants joués avec émotion, précision et talent. Les « filles » sont vraies, convaincantes, la préfète, cynique à souhait et le directeur des douanes bien ancré dans une suffisance pesante, entre bêtise crasse et basse filouterie. Sans les citer, un par un, on ne peut qu’apprécier les 12 acteurs (interprétant les 26 personnages de la distribution originale) à l’aise dans dialogues et monologues et qui des 21 séquences de cette pièce font autant de moments forts, sans fausse note ni temps mort.

DSC00291

Bravo au TAUST, à ses comédiennes et comédiens, et merci à la Casa pour une initiative qui, je le souhaite, fera des petits…

Marc Ely

DSC00310

VIDEOS

Quelques extraits des « Anges de Massilia »

Du commencement…

en suivant

en suivant toujours

jusqu’au final !

Casa Bondels

34 rue Saint-Guilhem

MONTPELLIER