Conférence et déambulations MartinE & DJ set Les Capricieuses

 

le jeudi 19 avril 2018 de 19:00 à 01:00 dans le cadre du Get Used To It Festival sur le thème du Queer

L’association Sweet Mountain organise le 2ème volet du Get Used To It Festival sur le thème du Queer du 17 au 22 avril 2018 à Nîmes.

Conférence et déambulations MartinE & DJ set Les Capricieuses

Pour mener à bien ce projet, Sweet Mountain met en place une collecte en ligne afin de soutenir le financement des prestations artistes invités (1000€) et le fonctionnement du général du festival (1000€ pour la location du local du festival) qui seront versés sur le compte bancaire de l’association.

Pour nous soutenir : https://www.kisskissbankbank.com/get-used-to-it-festival-queer-nimes–2

Depuis 2017, le festival GET USED TO IT met le thème Queer sur le devant de la scène et au centre de la vie culturelle nîmoise, qu’il s’agisse d’expositions, performances projections vidéos, concerts, etc.

Né dans les années 1990, le mouvement Queer prône l’acceptation de soi et de l’autre, tel qu’il est. Il combat toutes les formes de discriminations et questionne les notions de genre homme-femme. Bien plus qu’un mouvement militant, il s’enracine dans l’art et la performance, l’occasion de découvrir, débattre ou s’interroger durant ces 5 jours de festivité !

.
Jeudi 19 avril
L’Appartement, 53 bis Rue Notre Dame, 30000 Nîmes
Entrée 2€ – Adhésion à l’association Sweet Mountain 4€
Buvette et restauration sur place
Présence de l’association AIDES

MartinE
Conférence et déambulations – 19h

MartinE, c’est une bonne copine…
Vous la connaissez comme la petite fille sage qui va à la plage et donne l’exemple aux enfants, et jusque là tout est normal. Puis MartinE a découvert qu’il existait autre chose que le rôle qu’on lui apprenait à jouer. Et MartinE a mal tourné…

MartinE est devenue un collectif féministe et queer. Ça explique le E majuscule à la fin de son prénom : c’est la marque d’un féminisme militant et revendiqué. Une majuscule en lutte contre le sexisme ambiant où le masculin continue de l’emporter sur le féminin.

MartinE tente de lancer son pavé dans la mare aux idées reçues, et pour ce faire tous les moyens sont bons : soirées décalées et déjantées, performances et travestissements, ateliers participatifs, diffusion de visuels subversifs, conférences et expositions autour des cultures queers, participations aux manifestations en faveur de l’égalité…

MartinE mélange les genres et hybride les possibles. MartinE est plurielle, elle est gouine, pute, mère, trans*, pédé, SM, salope, noire, grosse, décroissante, à paillettes, à poils, jamais sans son vibro, punk, rétro, cyborg, comme tout ce que vous voulez.
MartinE, c’est une position militante qui vous invite à découvrir ce qu’il se passe juste après la petite phrase : « jusque là tout est normal » et elle tient à vous dire « oui, ça aussi c’est possible ».

https://www.facebook.com/pg/CollectifMartinEmtp/about/?ref=page_internal

.
&
Les Capricieuses 

Le collectif Les Capricieuses est un collectif d’artistes féminines qui a pour but de mettre en lumière la talent des femmes sur la scène française électronique à travers différents types d’évènements.. Quand l’Art et la Musique se rencontrent.. 🙂

Dj Set – START 21H

Laura Vaï

Laura Vaï découvre le monde du Djing en Free party en 2004. C’est un coup de foudre pour la Techno Industrial et le Hardcore.
Mais une passion plus large pour la Musique l’anime. Ses Influences vont donc de la Techno au Rock, du Blues à la Soul, de la Pop à la World music.

Elle Débute le mix en 2007 dans des soirées privées.
En 2010, elle devient résidente du Zèbre Bleu et du Pulp Garden, établissements de renom de la ville de Montpellier. Elle y gagne une fine analyse de la piste et assouvit sa soif d’éclectisme.
Fin 2016, elle quitte ces résidences pour se consacrer à d’autres projets musicaux notamment à la production et à son amour pour la musique électronique. Laura publie ses 2 premières compositions sur le site Reverbnation.
En 2017, elle devient résidente de soirées montpelliéraines telles que le Mas Du Cheval, les Soirées Allegria, l’Irishcorner ou le Mas du Ministre.
Sa programmation éclectique parcourt le temps avec finesse et cohérence, douceur et énergie.

Et vient l’Automne 2017 où elle intègre le Collectif Les Capricieuses, collectif d’artiste dj féminin basé à Montpellier.
Cette rencontre avec les Capricieuses marque un tournant pour Laura Vaï : elle exprime enfin sa passion pour la Techno et son penchant électronique (mix live en B2B avec Shade (Villa Rouge) dans l’émission Yourdj sur Radio Clapas, la soirée « Techno is Female » au Pz, multiples soirées à l’Apothicaire Bar.).

Depuis Janvier 2018, Laura exprime son penchant « rock » grâce à une résidence mensuelle à l’Apothicaire Bar dans les soirées « Back To Rock ».

Sa schizophrénie musicale est son empreinte éclectique, sa technique et son ressenti du public en font une Dj redoutablement efficace.

+

Shade

Clubbeuse des nuits parisiennes durant des années, Shade descend dans le sud à Montpellier en 2001 et commence à se faire remarquer en tant que dj.

Très vite son talent fait la différence, elle prend la résidence du GOTHA et poursuit par celle du DAYTONA où elle trouve et impose son style musical.
Tour à tour, elle enchaîne les festivals, soirées et boites de nuit de renoms tels que : le Festival Animé, le Printemps Rouge (La VILLA ROUGE) et Le BAR LIVE pour ne citer qu’eux.

Sa carrière en pleine essor, Shade mixe avec des artistes prestigieux comme PAUL KALKBRENNER, AGORIA, LAURENT GARNIER, CITIZEN KAIN et encore bien d’autres…
C’est tout naturellement qu’on lui propose la résidence de la Salle Techno de La VILLA ROUGE en 2005 où elle participe aussi à de nombreux événements produits par la boite de nuit. Elle décide de promouvoir les jeunes artistes en les invitant à mixer dans la Salle Techno tous les samedis comme : MATT MINIMAL et TRAUMER à leurs tous débuts ou encore les collectifs de la région comme IMAGINE YOUR SKY et IMPULSE.
L’ambiance festive de sa salle et la proximité de Shade avec le public font d’elle une artiste
appréciée humainement et musicalement. En effet, son style Underground s’est perfectionné durant ces dernières années et elle nous offre aujourd’hui une TECHNO lourde, sombre et hypnotique.Elle crée les soirées TECH’NACHT en 2014/2015 à la VILLA ROUGE lors desquelles elle a partagé les platines avec REBEKAH, TOMMY FOR SEVEN, FLUG, OSCAR MULERO et LEWIS FAUTZI.
2016 est l’année de la consécration en mixant aux cotés des plus grands : JEFF MILLS & ROBERT HOOD , Ellen ALLIEN…

En 2017 avec la nouvelle direction de la Villa Rouge 2.0, elle devient la résidente de la MAIN ROOM.
Elle se mesurera aux plus grands comme SOLOMUN, NINA KRAVIZ, KÖLSCH, SVEN VÄTH, NIEREICH, KAVINSKY, MATADOR, KOLLEKTIV TURMSTRASSE, MAXIME DANGLES, ELECTRIC RESCUE, PAUL NAZCA , BEN VEDREN , STEPHAN BODZIN, SAM PAGANINI, NASTIA, CASSEGRAIN & TIN MAN, DANIEL AVERY, PAN-POT, BOYS NOIZE, AGORIA & OXIA, BEN KLOCK, POPOF, JULIAN JEWEIL, HOSH, PATRICE BAUMEL…
Cette même année, son premier EP « NODERABO » sortira sur la compilation de la VILLA ROUGE et dans la magazine 101 de TSUGI.

Aujourd’hui, Shade se concentre sur sa production reflétant ses influences Techno, Acid, mélancolique et sombre, tout en se lançant dans une nouvelle collaboration en intégrant le collectif d’artistes féminines « LES CAPRICIEUSES ».

https://soundcloud.com/djshade-villarouge

Photographie © Alex Allegri 2018

.

53 bis Rue Notre-Dame, 30000 Nîmes