Rencontre avec l’écrivain Raphaël Jerusalmy

 

le vendredi 2 mars de 19:00 à 22:00 à la Part de l’Ange – Portiragnes

L’écrivain Raphaël Jerusalmy vient ce VENDREDI 2 MARS à La Part de l’Ange pour y parler de son nouveau roman, La Rose de Saragosse qui vient de paraître chez Actes Sud.

Raphaël Jerusalmy pourrait être le héros d’un roman d’aventures comme il aime en écrire. À 63 ans, il présente une biographie peu commune : né à Paris, ses études le conduisent vers la prestigieuse École Normale Supérieure qu’il va quitter pour… Tsahal, l’armée israélienne. Il va y évoluer jusqu’à intégrer les services de renseignements : un parcours raconté dans son premier livre Shalom Tsahal, confessions d’un lieutenant-colonel des renseignements israéliens paru en 2002. Après 15 ans de services, Raphaël Jerusalmy quitte l’armée pour se lancer dans l’humanitaire et devient… négociant en livres anciens à Tel-Aviv !

L’homme commence une carrière de romancier dont l’œuvre marie parfaitement l’action, le suspens, l’Histoire et l’art, la musique, la littérature. Comme dans Sauver Mozart (2012), son premier roman, qui nous plonge dans la musique et dans la sombre et sanglante année 1939. Comme dans La Confrérie des chasseurs de livres (2013), où Raphaël Jerusalmy imagine la vie du poète François Villon après sa condamnation à mort. Roman d’aventure, de complots : le romancier ne renie pas la tradition du roman populaire.

Mais c’est surtout de l’inquisition, de la gravure, de la censure que Raphaël Jerusalmy va parler ce vendredi à partir de 19h à La Part de l’Ange. En effet, La Rose de Saragosse se déroule dans l’Espagne de l’Inquisition, où un étrange caricaturiste se moque de Torquemada par le biais de gravures placardées dans la ville. Des gravures qui signalent un réel talent artistique qu’Angel de la Cruz, mercenaire rustre autant qu’expert en art, va traquer parmi les « convertis », ces juifs devenus catholiques pour échapper à la mort. Le roman parle de violence et de beauté, de l’art le plus subtil et de la fange des rues, de la persécution des juifs et de leur indestructible foi.

Autour de quelques nectars languedociens, de planches de charcuterie et fromages, l’écrivain répondra aux questions avec sa gouaille habituelle, sa chaleur naturelle et quelque chose dans les yeux qui brille fort.
L’entrée est libre, il est donc vivement conseillé de réserver au 06 58 89 85 22, ou par mail à lapartdelange@free.fr pour pouvoir assister confortablement à la rencontre.

.

La Part de l’Ange
10-12 rue Muette, 34420 Portiragnes
Rens. 09 51 79 53 51 ou 06 58 89 85 22