Festival d’hiver 17/18 – Domaine d’O

Retour sur AVEC OU SANS VALENTIN(E)

Théâtre Jean-Claude Carrière

avec  ANORAAK et PFEL&GREEM (C2C)

14 février 2018

domaine d’O

20180214_205812

Et bien, dansez maintenant !

Un théâtre Jean-Claude Carrière, déshabillé, dont les “stères” de bois sagement s’empilent tout au long du pignon, un espace s’offrant des airs de Palm Beach et un public… avec ou sans Valentin(e).

Le domaine d’O se lâche, finies les poses sérieuse, oreilles attentives aux textes des auteurs. Pour un soir, en devant de plateau, on s’agite, on s’embrasse (si on veut) et on entre en vibration avec les sons nouveaux que nous livrent les baffles.

D’Anoraak, solitaire, rivé à son pupitre et ses sons contrôlés à Pfel & Greem, infernaux duettistes derrière un noir autel  où, sérieusement, ils officient. Les sons dégringolent et la danse reprend. On se regarde, chacun pour soi, et l’on s’aime de loin. Saint Valentin électronique on se retrouvera après, si ces diables musicaux nous laissent quelques forces. La bière est bien fraîche et le vin gouleyant. Au fond, sur une estrade, de sages spectateurs dégustent des tapas et observent, étonnés, un océan de têtes et de pieds déchaînés.

20180214_211540

Demain il fera jour, vivons le temps présent, dansons, sautons, sur des rythmes puissants.

Près du plateau, une belle deux chevaux, un antique scooter, quelques fringants vélos. Y aura -t-il une course ou un rallye final ? Jean-Claude Carrière en Montlhéry de poche, “ça t’aurait une de ces gueules que je vous dis que ça !”

Tous les verres bus, les jambes percluses, le cœur en fête et les oreilles lasses, il faut se retourner, là-bas,  dans nos chaumières, célébrer nos amours et la fin de la nuit. Nuit de Saint Valentin, nuit des amoureux qui repartent avec ou sans leur Valentin(e), se rappelant soudain que pour aimer il vaut mieux être deux (minimum syndical) et que… c’est beaucoup mieux !

Le silence est retombé, dans la salle déserte va pouvoir se lancer tout le corps de balais…

Marc Ely

Et bravo et merci au domaine d’O pour de telles initiatives. Transmuter le temple des Muses en salle Victoire 2 c’est un pari à risques… et il est réussi !

 

VIDEOS

ANORAAK – Behind Your Shades

 

PFEL&GREEM (C2C) – Free Music Festival 2016