Festival « Les Arts Métis »
Toutes les musiques du monde à Balaruc

La troisième édition du festival « Les Arts Métis » poursuit son voyage à travers les musiques du monde. Fidèle à sa ligne de programmation voulue lors de sa création, le festival « Les Arts Métis » proposera trois soirées thématiques sous le signe de l’éclectisme et du dépaysement. « À sa création, cette manifestation culturelle a été pensée pour être à l’opposé d’une thématique unique. Comme les éditions précédentes, nous voulons ouvrir les trois jours de ce festival à des styles et des genres artistiques différents, où les seules constantes seront la création, la transmission, l’échange » explique Iréné Cathala, élu en charge de la Culture et des Festivités.
Le festival 2017 maintient donc le cap sur la découverte, la convivialité et le partage. C’est une programmation qui se veut résolument éclectique qui est proposée. « Les Arts Métis » s’ouvriront le vendredi 4 août avec une soirée Jazz, Afrique, Cuba avec deux groupes aux styles et à la musique résolument différents. Le lendemain, c’est un parfum d’Asie qui soufflera sur le théâtre de Verdure. Musiques de Birmanie, d’Indonésie ou encore du Vietnam nous feront voyager. Enfin cette édition ne pouvait s’achever sans une soirée Métissage. Trois formations musicales se produiront, tour à tour, nous livrant leur tonalité de ce courant musical. Et comme cette manifestation culturelle a été pensée comme une rencontre et un échange, le festival 2017 se terminera par un grand “bœuf” sur la scène du théâtre de Verdure.

Pour plus d’informations sur la programmation et le Festival :
www.LesArtsMetis.com
TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME ICI http://fr.calameo.com/read/0010876581d17eee07688

Festival « Les Arts Métis »

Vendredi 4 aout (Soirée Afro Jazz, Musiques du monde)

– 19H30 « Le groupe2 »
Groupe formé en 2002, à l’initiative du batteur Marc Larguille, cette formation originale s’est essentiellement produite dans la région de Montpellier, mais a eu l’occasion de voyager grâce à sa musique (festival de Carcassonne, jazz à Tours, finaliste tremplin jazz à Vienne, lauréat de tremplin Musique en Mer, Jazz à Sète et dernièrement Sens Jazz Festival… )
Après deux albums auto-produits, le Groupe 2 a monté un projet de crowfunding, fin 2014, pour financer l’enregistrement de son 3° album, en live, dans la salle mythique du Jam de Montpellier
«Jam2live» sorti en mars 2015, montre à quel point le dialogue instrumental entre le Piano et la Batterie reste intense à chaque titres. Un véritable jeu de questions/réponses, du duo qui se transforme en duel. Un jeu subtil où les rôles sont inversés, et cela, toujours à la recherche d’un contact direct avec l’émotion du public.
C’est de cette façon que le Groupe2 travaille sur l’expression de sa musicalité avec cette complicité qui étonne toujours autant, de concert en concert.
Marc Larguille : Batteur percussionniste
Sylvain Ahivi : Pianiste/claviériste et compositeur du groupe

– 21H30 « Geronimo » (Yoruba Cuerdas)
Le violon est un tambour, le tambour est un violon…
Geronimo marie avec Grâce, le monde des chants Africains et des instruments
à cordes, des polyrythmies de la santeria Cubaine aux harmonies du trio de bata à cordes.
La contrebasse devient l’iya (la mère), tambour majeur et chef de la polyrythmie,
le violoncelle est l’Itotele (le père), et le violon se mue en Okonkolo (le fils).
On salue Elegua, divinité des carrefours de la vie, en premier comme il se doit,
puis Obatala, orisha de la paix, Chango, dieu de la virilité, Ochun, déesse de la féminité, …
Un spectacle intime, surprenant et envoutant…
Jean-Pierre Almy Contrebassiste
Martha Galarraga chanteuse

Samedi 5 aout (Soirée métissage Jazz et musiques Asiatiques)

– 19H30 « Peemaï » (Musiques du Mekong)
La musique de PEEMAÏ est basée sur les musiques traditionnelles de l’Asie du Sud-Est, de la Birmanie à l’In¬donésie, que nous revisitons en créant une sorte de «World Ethnic Groove», rythmes hypnotiques et mélodies lancinantes qui rappellent l’atmosphère des rives du Mékong, la chaleur de la jungle de Bali…
L’influence hindo-bouddhiste en l’Asie du Sud-Est a généré une suite passionante de traditions musicales, reflé¬tées avec des instruments très particuliers tels que le saung gauk Birman [harpe], le khen lao [orgue bouche], les gamellans indonésiens… Inspirés par ces couleurs musicales si particulières, nous avons décidé de nous réapproprier ces mélodies, ces sonorités… Les mélodies issues du « Molam » [le blues rural du Laos et de la région Issan en Thailande] se mêlent à des grooves électro et reggae, les musiques sacrées des Gamellans indonésiens à des sonorités hendrixiennes et coltranniennes… L’idée est de mixer les musiques d’Asie du Sud-Est avec notre culture jazz, rock & électro pour créer un set musical unique.
Hugues Mayot : saxophones & claviers
David Vilayleck : guitare
Alfred Vilayleck : basse
Franck Vaillant : batterie, percussions

– 21H30 Nguyên Lê & Ngô Hồng Quang « Hà Nội Duo »
Ce duo est né de la rencontre de deux musiciens vietnamiens au parcours très différent mais à la finalité commune – exprimer & partager la beauté de l’âme du Viêt-Nam avec le reste du monde, faire entendre ensemble les racines et le futur de la musique vietnamienne.
Leur musique se veut coloré, multiple, mouvant, créateur de questions, excitant l’oreille et l’intellect, captivant l’âme.

Dimanche 6 aout (Soirée Brésil, Chanson Française, Musiques du monde)

– 19H00 Batucada « Percussào » (Pézenas/Balaruc-les-Bains)
– 19H30 « Flavia Perez » (Chanson à 7 cordes)
Flavia Perez, une artiste rare qui sait emmener tout doucement le public dans son univers. L’humour, elle le maîtrise…mais Flavia c’est aussi un auteur qui livre des textes intimistes, bien ficelés où elle révèle son engagement …Avec cerise sur le gâteau une voix, beaucoup de poésie et une écriture aux mots ciselés avec passion, si rare de nos jours
– 21H30 « Fethi Tabet Group »
Sur des musiques de danse et de fête, les chansons de Fethi Tabet nous entraînent aux confins de l’Orient et du Maghreb, mais aussi en Jamaïque et à Cuba.
Avec des chants en français, en espagnol, en portugais ou encore en wolof, cet ensemble incarne une nouvelle tendance des musiques populaires actuelles qui privilégie la générosité, le contact avec le public et le rapprochement des cultures. Une solide amitié y rassemble des musiciens originaires de France, de Tunisie, du
Maroc, du Cameroun, du Sénégal, du Mali et du Brésil, tous leaders, par ailleurs, d’orchestres aux influences musicales diverses.
Après avoir enflammé le public du théâtre Jean Vilar avec sa création Alwane en septembre 2014, aux côtés de la chorégraphe Anne- Marie Porras et de ses danseurs, Fethi Tabet a choisi de proposer, cette fois, une rencontre entre musiciens professionnels et amateurs.
Artiste montpelliérain arpentant les scènes internationales, Fethi Tabet participe activement à la vie locale du quartier de la Mosson en dirigeant le Centre Culturel International – Musique Sans Frontières.
Violon : Frédéric Tari / Oud, chant : Fethi Tabet / Clavier : Julien Ascencio
Saxophone : Jérôme Dufour / Percussions : Trajano Ferreira Caldas / Basse : Bénilde
Fodjo Foko / Batterie : Sega Seck / Guitare : Frédéric Wheeler / Artistes invités :
Alice Faivre (chant Brésil), José Diaz et Luis Diaz (guitare et chant gipsy),
Makou Seck (musique et chant Sénégal).

Théâtre de Verdure
Pavillon Sévigné, Square Bordes, Rue Romaine, 34540 Balaruc-Les-Bains