Vous aviez deviné ?

 

Titre

Il s’agit d’un PLATEAU A VENDANGES, provenant d’ADISSAN !

Disposé sous le cep il permet , au moment de la récolte, de ne laisser perdre aucun grain du cépage précieux qu’est LA CLAIRETTE.

Preuve photographique à l’appui !

_MG_6716

 

Un peu d’histoire

Véritable patrimoine végétal, l’histoire du cépage CLAIRETTE est aussi ancienne que celle du vignoble du Languedoc. La clairette pourrait être un cépage apporté par les Grecs lors de leur introduction de la vigne en Gaule méridionale.

_MG_6713

Sur l’actuel territoire, Genilis marquait déjà ses amphores avec GEN.F (Genllis Fecit).

A la fin du Moyen-Age (1471-72) dans les acquisitions de vin faites par le sommelier du Roi Louis XI (BnF, Ms fr 20 486) sont portés le Picquardentz (vin Blanc sec) et le Cleratz (vin blanc doux). Il s’agit probablement des deux appellations du cépage clairette, vinifié en vins doux et sec (Pivardan).

Adissan est considéré, aujourd’hui, comme le berceau de la culture de ce cépage dans cette partie du Languedoc !

LES_VENDANGES_LE_MOIS_DE_SEPTEMBRE_1270

 

Facilement accessible, à partir de l’autoroute A75, proche de Pézenas et de Clermont l’Hérault, le village d’Adissan, outre ses productions vinicoles, offre un bel exemple d’agglomération de ce secteur du midi viticole.

Demain, vendredi 4 août, il vous sera aisé de retrouver et apprécier (avec modération !) les clairettes, vin rouge et « douce rosé » proposés par la Cave de la Clairette d’Adissan » aux ESTIVALES de MONTPELLIER, sur l’ESPLANADE.