Envoûtés…

Pour sa dernière manifestation les « Nuits (inattendues) del Catet » nous entraînent vers d’autres rivages, d’autres cieux et cela à eu l’heur de plaire !

Tribunes remplies, escaliers offrant un dernier recours, le public se presse au domaine de Ravanès, ce vendredi soir.

AJoseph1

Très vite la température, pourtant déjà estivale, monte d’un cran. Les accents du saxo freejazz zébrant la nuit, le steel band aux échos métalliques, les riffs cuivrés installent le décor. Sous un éclairage où le rouge domine une nuit caribéenne descend sur la campagne biterroise.

Anthony Joseph, souple et nonchalant, chante et dirige son ensemble avec des allures de maître voodoo. Vêtu du chapeau et de la tunique des quimboiseurs il prend parfois du recul, mains dans le dos et arpente le plateau, observant ses disciples en pleine évolution.

AJoseph3

Une expérience étonnante, à laquelle adhère un public conquis. Contre l’avant-scène, dans l’espace dégagé, une foule de jeunes (et moins jeunes) se déhanche saisie par la magie du moment. Magie blanche, magie noire, la poésie que dégage les textes et la voix d’Anthony Joseph, sensuelles et prenantes, insuffle un sang nouveau à un public étonné et subjugué.

Une dernière soirée, dépaysante et riche, pour des « Nuits del Catet » qui sont au final une belle, bien qu’inattendue, réussite.

Merci à tous, organisateurs, commune de Thézan, domaine de Ravanès, bénévoles et publics pour avoir permis la poursuite d’une belle initiative… et à la prochaine édition.

 

couv-anthony-joseph

 

Vidéo

Anthony Joseph avec The Spasm Band (2009)