Retour sur

ALFREDO RODRIGUEZ TRIO

Amphi d’O –  23 juillet à 22h

DFcQFD_XYAE0_g1

Reinier Elizarde RUANO – Alfredo RODRIGUEZ – Michael OLIVERA

Un club de jazz à Santiago de Cuba…

Dès le premier morceau, l’ambiance est posée. Retour vers cette émission radiophonique incroyable, Les nuits du bout du monde de Stéphane Pizella (oui, je sais, « que les moins de vingt ans… »). Cuba, Santiago ou La Habana, un club de jazz et nous. Nous qui venons de débarquer, dépaysement garanti, qualité authentique !

Alfredo Rodriguez, jeune interprète, propulsé à 21 ans, en 2006, par la grâce de Quincy Jones et de son talent, au firmament des grands pianistes de jazz, nous entraîne irrésistiblement au cœur de la nuit cubaine. Dynamisme, jeu maîtrisé, du jazz certes mais sans un « poil » qui dépasse, du travail hyper soigné !

De Yemaya, extrait de Tocororo, son dernier album, en passant par Besame mucho, des standards revisités, pour finir avec un Guantanamera, lancé par la batterie et le public, un voyage au pays du jazz latino, très « clubby ». Le trio fonctionne sans un accroc, parfois duo, parfois solo, chacun, à son tour a pu donner le meilleur de son talent. A la batterie Michael Olivera excelle dans les rythmes feutrés, Reinier Elizarde Ruano, géant auprès de sa contrebasse, presque jouet, nous ramène au Cotton Club et à ses illustres prédécesseurs, quant à Alfredo Rodriguez il est simplement fascinant. Pianiste de talent, il aurait pu, tout aussi bien, attaquer un nocturne de Chopin sans que nous en soyons surpris ! Extrayant toutes ses possibilités du Steinway D, en provenance d’ Arles, il nous livre avec simplicité la brillante démonstration de ses talents.

Public ravi, pluie évitée, et on en redemande. Après le déchainement de l’impro sur GuantanameraQuizas, quizas, quizas impose un moment de calme, de presque recueillement, une quasi marche au rythme apaisant et solennel. Et en bouquet final, pour nous remercier, une explosion pianistique durant laquelle, concertiste confirmé, Alfredo nous offre un florilège musical (Barbier de Séville ?)

Pour conclure, reprenant l’affirmation d’Alfredo : « Último concierto de la gira !!! Esta noche la fête es en Montpellier en este lindo lugar !!! »(Dernier concert de la tournée !!! Cette nuit la fête se fait à Montpellier dans ce bel endroit !!!), la Fête n’a pas manqué son objectif  et a fait le bonheur d’un public enthousiaste !

DFc8VhyWsAMznw_

 

Lien

Site officiel

http://www.alfredomusic.com

 

Vidéos

Alfredo Rodriguez Channel

Yemaya