brochurejv17-web

Page en construction

de Fabrice Melquiot

Compagnie El Ajouad

Mise en scène : Kheireddine Lardjam / Collaboration artistique : Estelle Gautier

Création lumières : Manu Cottin / Création son : Pascal Brunot 

Musique : création collective / Dessins : Jean-François Rossi

Vidéo : Kheireddine Lardjam, Thibaut Champagne

Avec : Kheireddine Lardjam, Larbi Bestam, Romaric Bourgeois, Sacha Carmen 

Production : Compagnie El Ajouad

Jeudi 2 février 20h et vendredi 3 février 20h

Durée : 1h30

 

14697011884126_photo_29286

 

Kheireddine Lardjam endosse le costume du super-héros « Algéroman » et nous entraîne sur un chemin fraternel, où s’entrecroisent l’histoire de sa famille et celle de ses deux pays : l’Algérie et la France.

C’est l’histoire d’un homme qui a commandé l’écriture de certaines pages de sa vie à un auteur, qui en fera ce qu’il veut. Cet homme joue sa vie. Il s’appelle Kheireddine Lardjam. Personne, acteur, conteur et personnage : c’est lui la page en construction. Il vit entre la France et l’Algérie, nulle part. À moins qu’il ne soit sans patrie, sans drapeau, sans langue à lui, sans corps : un fantôme consentant. À travers ce spectacle, le comédien et metteur en scène aspire, par la création et la confrontation des regards, le sien et celui de l’auteur Fabrice Melquiot, à soulever la chape de silence qui recouvre leur histoire commune depuis la fin de la guerre d’Algérie. « J’impose à Kheireddine Lardjam de jouer ce personnage qui s’appelle Kheireddine Lardjam. Je lui impose de devenir son propre masque et je ne lui épargnerai rien. Il a accepté le jeu. Ce jeu où je le cogne avec fraternité, après lui avoir lié les mains » (Fabrice Melquiot).

La compagnie El Ajouad a été créée à Oran en 1998 par Kheireddine Lardjam.

Le théâtre Jean Vilar l’a accueillie la saison dernière avec End/igné de Mustapha Benfodil.

 

 

Théâtre Jean-Vilar – Montpellier