Retour en images sur l’exposition de LAURENT PERBOS “COMPOSITION”

à la Chapelle du Quartier Haut – Sète du 8 octobre au 6 novembre 2016

Laurent Perbos
né le 21-04-1971, à Bordeaux,

Vit et travaille à Marseille.

1997 : École d’art de Bordeaux

« Des sculptures anthropomorphiques qui au premier coup d’oeil évoquent quelque chose de familier sans que l’on puisse le définir avec certitude…

Notre première impression, dans une exposition de Laurent Perbos, est celle d’un plaisir esthétique certain. Depuis ses premières pièces, le plasticien ne déroge pas au traitement de la forme qui ne prévaut cependant pas sur le propos de ses sculptures. Certes, le travail de Laurent Perbos s’articule autour de la forme et de la matière. Ces deux composantes sont traitées l’une et l’autre comme une fin en soit, une finalité plastique. Une harmonie des proportions, un soucis des qualités plastiques intrinsèques aux matières qu’il utilise, le tout accentué par une charte de couleurs pop, acidulées, qui rappellent celles utilisées par l’industrie du jouet.

LAURENT PERBOS

Les œuvres de Laurent Perbos s’inscrivent dans la pure tradition de l’assemblage, largement utilisé par les nouveaux réalistes. C’est une démarche artistique « qui ne boude pas son plaisir », qui assume son coté esthétisant parce qu’elle ne se limite pas à cela. Quand bien même ses sculptures ne raconteraient rien d’autre, le plaisir esthétique serait déjà une expérience suffisante, car celui-ci est autant une expérience de l’art qu‘une expérience de soit même … Mais le recours à l’assemblage préconise l’utilisation d’objets existants pour rendre la réalité de leur temps. Ainsi, l’artiste opère un curieux mélange entre le réel, celui des objets du quotidien et le merveilleux, les références au mythe, à la fable. Laurent Perbos utilise l’objet comme un élément de composition de base, une sorte de vocabulaire plastique usité. Héritier du ready-made, il réutilise un objet manufacturé, (tuyaux d’arrosage, sandow, balle de tennis) et lui impose une nouvelle finalité. Ainsi ce n’est pas seulement la forme qui se retrouve au service d’autre chose, mais la place que l’objet occupait dans l’inconscient collectif populaire.

LAURENT PERBOS

Souvent, les expositions des Laurent Perbos sont construites comme un conte initiatique. On évolue dans un monde imaginaire, dans lequel les objets prennent vie grâce au contre emploi que l’artiste leur inflige. Il utilise des images symboliques ou allégoriques comme l’arc en ciel, l’arbre, ou un personnage mythologique et leur invente une histoire. C’est cette histoire qui implique un sentiment et de fait opère une personnification du sujet. Laurent Perbos joue sur des idées, sur des représentations… Il utilise des procédés littéraires ou poétiques, comme l’oxymore, la métaphore et créé des images ambivalentes aussi bien mentales que visuelles. La chute des éléments en est l’un des exemples le plus poétique. L’arc en ciel, « pontifex » entre l’homme et dieu, a chut et s’est brisé. La pièce évoque sans doute nos illusions perdues, une représentation d’un solipsisme affirmé…

Pontifex : celui qui fait le pont entre les dieux et les hommes
Solipsisme : théorie philosophique selon laquelle l’esprit est la seule chose qui existe réellement et le monde extérieur n’est, selon cette conception, qu’une représentation. … »

auteur : Céline Ghisleri, 2010

Quelques clichés de l’exposition :
Vous devez disposer d’un compte facebook
(cliquez sur l’une des photos pour l’agrandir)

The requested album cannot be loaded at this time. Error: GraphMethodException Code: 100, Unsupported get request. Object with ID '721605427989773' does not exist, cannot be loaded due to missing permissions, or does not support this operation. Please read the Graph API documentation at https://developers.facebook.com/docs/graph-api

L’ensemble des photos figurant sur cette page et portant filigrane www.idherault.tv ou philippe F sont librement partageables sur Facebook en l’état sous condition que soit précisé leur origine à savoir WWW.IDHERAULT.TV sous forme d’hyperlien et qu’elles ne fassent l’objet d’aucunes retouches, redimensionnement ou recadrages. Ces photos sont également téléchargeables et peuvent être utilisées sur tous types de sites internet, autres réseaux sociaux, blogs personnels ou associatifs sous réserve de respecter les conditions ci-dessus énoncées et que soit mentionné sous forme d’hyperlien l’origine des clichés utilisés, soit vers la page facebook soit vers le site internet WWW.IDHERAULT.TV

Tous les organismes, sites commerciaux ou institutionnels devront nous faire parvenir par l’intermédiaire de l’onglet contact du site ou en message privé facebook une demande préalable d’autorisation. Tout non-respect à ces règles pourra entraîner des poursuites aux termes de l’Article L 122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle.