JEAN-YVES MOIRIN

Exposition JEAN-YVES MOIRIN – PYGMALION ET GALATHÉE du 16 avril au 4 juin 2016 à la Galerie Annie Gabrielli – Montpellier

L’exposition de JEAN-YVES MOIRIN à la Galerie Annie Gabrielli en images

Retour en images sur une exposition à voir absolument.
Un univers visuel à cheval entre peinture, sculpture… et photographie !

Un mot en complément sur la Galerie Annie Gabrielli qui s’est totalement spécialisée dans les expositions photographiques. Pari très osé lorsque l’on connait toutes les difficultés des galeristes privés actuellement. En nous permettant de découvrir de nombreux photographes, tels que YVON BOBINET, SABINE MEIER, ALEXANDRE GILIBERT, OLIVIER REBUFA ou encore et entre autres CORINNE MARIAUD, sa galerie s’impose comme un lieu incontournable pour qui aime la photographie. Rajoutons à ces compliments une scénographie intelligemment conçue pour chaque exposition et vous comprendrez pourquoi ce lieu, désormais indispensable dans le paysage régional, est à découvrir de toute urgence.

JEAN-YVES MOIRIN

JEAN-YVES MOIRIN, PYGMALION ET GALATHÉE, 16 AVRIL – 4 JUIN 2016

C’est la galerie Annie Gabrielli qui a fait découvrir le travail photographique de Jean-Yves Moirin. L’exposition de 2012 s’intitulait Une obscure clarté, celle de 2014 Vanitas.
Ce qui attire l’artiste, ce sont les potentialités de la lumière, principalement lorsque cette dernière est en lutte avec l’ombre, le sombre, voire l’obscurité. Pour lui, photographier c’est « peindre avec la lumière » et les leçons que nous donnent les peintres des siècles précédents sont sans limite.
Aujourd’hui, tout le monde « fait » des photos mais la vulgarisation de cette pratique, portée par le bond en avant des technologies numériques, ne doit pas nous faire oublier ce qu’il est advenu de « la photographie ».
L’image, qu’elle soit peinture, photographie ou autre, traduit les pouvoirs de l’imaginaire qui au-delà du monde d’illusions tire parti de la perturbation de nos sens pour briser les apparences de notre réalité quotidienne.
Pygmalion et Galatée questionne la réception de la beauté. Elle suscite d’étranges perceptions, troublantes et déstabilisantes, guidant le regardeur sur d’autres chemins, vers d’autres possibles, proposant de nouveaux passages… L’ombre désigne l’objet tout en ouvrant la voie au doute et à l’imaginaire.

JEAN-YVES MOIRIN

Pygmalion et Galatée sont à prendre comme une actualisation des formes d’art du passé dont les références picturales sont mises en scène par la photographie. Les mythes auxquels il est fait référence ici ne sont pas nécessairement à prendre au pied de la lettre. Ils sont autant de motifs poétiques et imaginaires susceptibles de nous parler de la vie et de la pensée des hommes. L’événement est hypothétique, l’œuvre est ouverte.

Jean-Yves Moirin

Quelques clichés de l’exposition :

The requested album cannot be loaded at this time. Error: OAuthException Code: 10, (#10) To use 'Page Public Content Access', your use of this endpoint must be reviewed and approved by Facebook. To submit this 'Page Public Content Access' feature for review please read our documentation on reviewable features: https://developers.facebook.com/docs/apps/review.

 

adresse :
galerie annie gabrielli
33 avenue François Delmas (av. de Nîmes).
34000 Montpellier

téléphone :
+33 (0)6 71 28 53 24

horaires :
Entrée libre
Ouvert du mercredi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous 7/7 jours.