Entretien avec Pierre-François Gautier

Peu courant de voir une galerie d’art privée présenter des œuvres, des créations vidéos. C’est ce pari risqué qu’a pris la Galerie Sophie Julien dans le cadre de la Carte Blanche à Nathalie Sapin et Jean-Louis Gourreau. Pari risqué certes, mais totalement réussi !

Le travail à la fois photographique et vidéo de Pierre-François Gautier trouve tout naturellement sa place dans cette exposition où photographies, dessins et sculptures se complètent, s’enchevêtrent presque.

Décrire une création vidéo relève du défi impossible. Au mieux peut-on parler pitch, plutôt que scénario. Le reste n’est qu’interrogations ou sensations. J’ai, pour ma part, beaucoup apprécié « voyage #1 et #2 » dont vous pourrez lire les descriptions ci-dessous. Sans doute pour leur aspect vérité ou comment transcender des scènes du quotidien que nous avons tous pu vivre à un moment ou un autre pour en créer une oeuvre. Au final, voir ces scènes banales au travers de ces yeux, transposées par son regard et ainsi transposées dans notre esprit. « Voyage #2 » en est une belle illustration et réellement une vidéo à découvrir, à savourer sans retenue aucune.

Pierre-François Gautier

A signaler également que Pierre-François fait partie du collectif d’artistes CARLOS MONTANA qui couvre le festival FABRIQUE et dont vous pourrez voir l’un des clips réalisé pour le SKELETON BAND en mars 2015 ci-dessous.

Des réalisations à découvrir jusqu’au 14.05.2016 à la Galerie Sophie Julien à Béziers (3 et 5 rue Pierre Flourens).

Pierre-François Gautier

Pierre-François Gautier

Né en 1987
Vit et travaille entre Paris et Béziers
Diplômé de l’ESRA Paris – Etudes Supérieures de Réalisation Audiovisuelle –
2012
Licence Art du Spectacle – Montpellier 2008
Créateur du collectif d’artistes Carlos Montana
Réalisateur :
– « La castagne » clip réalisé pour le Skeleton Band 2015 (vidéo ci-dessous)
– « Mermaid Carlos » Teaser réalisé pour le Festival Fabrique 2015
– « Carlos on Fire » Teaser réalisé pour le Festival Fabrique 2015

« Voyage #2 » est un plan séquence en plan fixe d’environ 5 minutes.
Le pitch : * Une salle des fêtes. Une maman et sa fille. Une danse. Un voyage.*
C’est un travail sur l’épure et le temps dans un monde clos et autonome. Le lieu est vide. On regarde simplement une mère et sa petite fille qui dansent sur une chanson de Desireless « Voyage voyage ». Derrière elles sur la scène, on voit une table de Dj mais il n’y à personne aux platines. Les stroboscopes fonctionnent mais ils sont masqués par la lumière du jour.
La vidéo dure le temps de la chanson, le son est direct, l’image est brute, c’est un moment volé, un hasard, un accident. L’idée est à la fois de rester effacé dans la mise en scène pour capter la simplicité du moment mais en même temps de le rendre cinématographique en le filmant en plan large fixe, comme un tableau.

« Voyage #2″ est précédé de ‘Voyage #1  » et suivi de « Voyage #3* dont le principe de mise en scène reste le même ; en plan séquence.

Voyage #1 : « Une route sous la pluie. Les paysages défilent déformé par les gouttes.*

Voyage #3 : « Un feu dans la nuit. Deux hommes. La castagne. »

 

Liens :

Tumblr : http://pierrefrancoisgautier.com/