BANG ! à sortieOuest – Béziers le 26 janvier 2016 à 19h

Mardi 26 janvier 10h et 19h
Durée 1h
En famille à partir de 8 ans

BANG !
Ecrit par Fred Ladoué et Remi Saboul
Interprété par Fred Ladoué et Florian Brinker
Animation, manipulation et montage vidéo Fred Ladoué
Musique et bruitage Florian Brinker
Production Compagnie Volpinex

On appelait le Hollywood des Pionniers, « L’Usine à rêves ». Deux desperados bricoleurs réinventent le cinéma en retrouvant sa magie originelle. Un petit studio est sur scène et ils concoctent sous nos yeux un vrai Western en s’amusant à secouer les clichés. Cow-boys rudes et bandits patibulaires, chevauchées fantastiques, la bride de l’imagination est lâchée pour le plaisir d’un ailleurs rêvé, hilarant souvent. Réalisé sous nos yeux, le film est ensuite projeté accompagné d’une musique jouée en direct.

Ce spectacle propose au public d’assister à une séance de cinéma pour visionner un Western. Mais pas n’importe quelle séance, puisque les deux acteurs sur scène font le pari audacieux de produire, réaliser et mettre en musique ce film en direct.

Par le biais d’installation de caméras, de tables de mixage, de minis studios de tournage, de trucages et autres techniques cinématographiques, les deux compères fabriquent sous les yeux du public un film qui est projeté en direct.
Comme tout bon film ne va pas sans musique ni bruitage, l’un d’eux, musicien va jouer la bande originale du western, et réaliser tous les bruitages.
Le vent emporte les buissons.
Les coyotes hurlent à la lune. Un cavalier solitaire traverse le désert pour se rendre à Towncity, ville où règne sans partage le célèbre sheriff Jacques Daniel. Ce dernier est toujours à la poursuite d’El Bandido, fameux braqueur de banque mexicain.PRIX de la 30ème Mostra Internationale de Marionnette du Val d’Albaida
 

Fred Ladoué et Marielle Gautheron , deux amoureux de bidouille, de bricole et de récup’, autodidactes et gourmands touche-à-tout ne s’imposent aucune limite. L’expérimentation de toutes sortes de techniques, du théâtre d’objets à la couture en passant par la vidéo ou le pop-up, cadre avec le choix des thèmes des spectacles : tragiques, comiques, ironiques ou philosophiques, en tout cas résolument éclectiques. La plupart du temps à destination d’un public familial, les différents niveaux de lecture des spectacles permettent à chaque génération de trouver son compte.

IL ETAIT UNE FOIS
Pendant une vingtaine d’années, Fred Ladoué met ses compétences de vidéaste au service de nom-breuses créations : théâtre, danse, opéra, musique… En 2005 sa rencontre avec Mathias Piquet Gau-thier du Théâtre du Vide-Poche est décisive : ensemble ils découvrent la magie de la vidéo associée au théâtre d’objets. C’est la révélation. En 2008 Fred crée “Le Casier de la Reine” avec trois bouts de ficelle (et presque plus de vidéo) dans un cabanon au fond de son jardin et l’année suivante “La Belle au Bois Dormant Version Modes & Travaux Printemps Eté 1979” en découpant de vieux magazines. Les deux spectacles commencent à tourner, il faut leur donner un “cadre” : c’est la création de la compagnie Volpinex en 2010. En 2011 deux autres personnes rejoignent l’aventure : Rémi Saboul qui co-écrit et joue “Bang!” (remplacé plus tard par Florian Brinker), et Marielle Gautheron qui en assure le regard extérieur. Encore une rencontre décisive : cette passionnée de marionnette qui pratique le théâtre depuis une quinzaine d’années quitte logiquement et définitivement l’enseignement, ne pouvant résister à l’appel de Volpinex : “faire le guignol avec des trucs ramassés dans une poubelle” (voir roman-photo en page d’accueil). Le succès de “Bang!” les amènera à produire trois versions étrangères en anglais, espagnol et allemand. Comme quoi on peut aller loin avec une poubelle.
Marielle et Fred créent ensemble en 2012 “L’Etrange Cas”, une adaptation libre de l’histoire de Dr Jekyll et Mr Hyde. Ils font le pari d’une mise en scène aussi déroutante que le cerveau du célèbre docteur. En 2013 chacun crée un solo court. Avec “Goupil Kong” Fred renoue avec le pur théâtre d’objets comme pour sa première création. De son côté, Marielle donne naissance à une poupée de chiffons qui emmène le spectateur vers une réflexion inattendue sur le sens de la vie : “Le Fil de l’Existence (ou l’inverse)”.

 

Représentations: