Une rencontre avec celle qui se définit comme une “vigneronne. Trouver une femme dans ce métier n’est déjà pas chose si courante, mais en trouver une qui parle avec des mots justes et avec passion de son métier est encore plus rare. Sa passion, elle la vit au quotidien avec ses obligations, ses difficultés.

Toute la différence avec quelque naine officiant pour, par exemple, quelque office de tourisme qui parle, cause beaucoup sans y connaitre grand chose et pense qu’un sourire niais et vide devant un chais ou une bouteille suffit à promouvoir ce secteur pourtant en grande difficulté. Cette remarque étant bien évidemment générale et ne visant personne en particulier. Et de plus, Johanna prouve qu’il est tout à fait possible d’arborer un sourire radieux, non feint. La différence étant qu’elle ne privilégie en rien son image, mais simplement… son travail !

johanna collet

Les rêves de Johanna tenaient en trois mots : faire du vin !

Mais ce vin, elle le voulait à son image, vrai, naturel et passionné.

Pour cela elle a, tout d’abord, créé son domaine, celui qu’elle mûrissait depuis des années. Il n’avait qu’un nom possible : le Domaine des Rêves… des rêves de Johanna !

Sa méthode, elle est simple, mais une simplicité née de l’effort et du travail.

johanna collet

Des parcelles centenaires, une véritable collection de cépages – cinsault, aramon, terret, grenache, clairette, carignan – , des cépages traditionnels, certains oubliés, qui ont fait leurs preuves, une vinification à l’ancienne, oublieuse des produits chimiques et de l’apport de la mécanique… voilà les secrets de ses rêves.

Le résultat, elle nous l’offre au travers d’une gamme riche et colorée. Une « Cuvée prestige », intense, aromatique, ronde en bouche, un « Carignan 2013 », en robe pourpre, notes de sous-bois et long en bouche, un « A deux mains », vieux rose, arôme floral, équilibré et enfin le convivial « Nous à vous », passant du cuir à la réglisse, aux saveurs de fruits cuits à la longueur intéressante. Une gamme à la hauteur de sa passion, marquée par l’amour du bien faire et le respect de la tradition.

En prime le sourire de Johanna, son entrain contagieux et l’envie de venir partager ses rêves.

« Qui sait déguster ne boit plus du vin, mais goûte des secrets… Le rêve, c’est la clé pour sortir de soi-même, le rêve ne s’évanouit jamais, devient ce que tu es. » Johanna Collet.

 

Domaine des Rêves

Avenue de Narbonne

Gasparet 11200 Boutenac