signature-mails15-16

Compte-rendu et impressions sur POINT ZERO par la compagnie Autre MiNa au Théâtre Jean Vilar – Montpellier le 13 janvier 2016

RETOUR SUR POINT ZERO
Compagnie Autre MiNa
Spectacle co-accueilli avec la saison Montpellier-Danse 2015-2016
Théâtre Jean Vilar – Montpellier
Mercredi 13 janvier – 20h

« Aujourd’hui nous vivons sous le signe de la guerre, au bord de l’explosion des valeurs humaines et sociales. Que nous arrive-t-il ? Que reste-t-il de nous-mêmes ? Comment vivre avec l’autre ? »
Mitia Fedotenko – Danseur et chorégraphe

MITIA-FEDOTENKO-BIG

Une salle bien remplie pour un spectacle de danse contemporaine d’une qualité incontestable.

Moi, néophyte, ayant de la danse des visions où se mélangent Casse-Noisette et un certain Maurice Béjart ; Point Zéro, une offre puissante où se rencontrent les corps, l’espace, dans un environnement sonore ponctuant toute action, même par ses silences. Rencontre inattendue, mais rencontre fulgurante.

point Zero ©Sylvie Veyrune

© Sylvie Veyrune

Mitia Fedotenko, Olivia Caillaud et Olga Nosova, durant près d’une heure vont habiter le plateau, devenu « Point Zéro ». Depuis le chaos initial où, dans une obscurité évolutive, lentement habitée de reptations, de mouvements primaux, les corps prennent vie, s’animent, se dénudent, jusqu’à occuper tout l’espace du « cratère ». Ce « cratère » bouillonnant qu’est devenue la scène, encombrée de formes et de volumes, eux aussi en mouvement. Les tuyaux roulent, se dressent, les cubes servent d’appui pour finir enlevés dans les cintres, pendus à des filins. Face aux multiples défis, aux multiples dialogues, les danseurs s’élancent, s’affrontent, passent du sol à des équilibres osés, précaires, dans leur incessante quête des origines. Le dialogue masculin-féminin, s’organise, se brise, pour repartir de plus belle dans des courses effrénées, ponctuées de chutes, de rebondissements, s’enchaînant sans trêve.

La lumière ciblée et les retours à l’obscurité font intimement partie du spectacle et contribuent à l’articulation des différentes étapes de ce voyage au-delà du corps. « Le corps (qui) est un pays en soi. Un pays qui est sage. Un « pays-sage », comme disait Godard ».

point Zero

© Sylvie Veyrune

Lutin au noir bonnet, Olga, la musicienne accompagne, souligne, passant des percussions à la musique électronique, suggérant ou envahissant tout l’univers sonore. Des accents baroques durant les dernières minutes lancent même un pont nécessaire entre les cultures dont est issu le chorégraphe. C’est puissant, doux et brutal à la fois.
Baptême réussi, la danse contemporaine réserve de bien belles surprises !

Equipe

Idée, chorégraphie : Mitia Fedotenko
Danse : Olivia Caillaud et Mitia Fedotenko
Musique live (batterie, voix, objets sonores) : Olga Nosova
Musique : Caldara
Scénographie et construction de décor : Vincent Gadras
Création lumière : Sonya Perdigao
Régie son : Arnaud Bertrand
Régie générale et Régie plateau : Rémy Combret
Administration & diffusion : Nathalie Brun
Assistante de production : Nelly Floquet

Production : la Compagnie Autre MiNa
Coproduction : CCN de Grenoble dans le cadre de l’accueil studio

Résidences : La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle, Montpellier Danse à l’Agora- Cité internationale de la danse avec le soutien de la Fondation BNP Paribas, le CCN de Rillieux-la-Pape et résidence d’accueil plateau au domaine d’O – Domaine départemental d’art et de culture.
Soutiens : Centre Dramatique National de Montpellier-humain Trop humain, Le Cratère – scène nationale d’Alès

 

Biographie

Mitia Fedotenko

Originaire de Moscou, chorégraphe, interprète et performeur, Mitia Fedotenko débute la danse dans sa ville natale à un très jeune âge, avant de continuer sa formation d’abord au CNDC à Angers, puis à EX.E.R.CE. à Montpellier.
Ses collaborations avec des créateurs comme Urs Dietrich, Julie Brochen, Mathilde Monnier, Julyen Hamilton et récemment Mathurin Bolze éprouvent sa curiosité aiguë pour l’art de la scène. Il est également un compagnon fidèle de François Verret pour de nombreux projets, dont “Sans retour” et “Courts-Circuits”, crées successivement au Festival d’Avignon en 2006 et 2011. Depuis la création de la Compagnie Autre MiNa , il signe une douzaine de pièces à la croisée de la danse, le théâtre, la musique, et le cirque. Navigant constamment entre deux cultures, les associant sur scène de manière singulière, il se dirige constamment vers une écriture engagée où “Tout se voit. Rien ne s’élude. Tout se dépense. Rien ne s’économise…”

Liens

Montpellier-Danse
http://www.montpellierdanse.com/spectacle/point-zero.html

Théâtre Jean Vilar
http://theatrejeanvilar.montpellier.fr/

 

Vidéos

Mitia Fedotenko dans Sonata Hamlet

Programme Montpellier Danse 2015-2016