TRAX DESSINATRICE

Au delà de cette présentation, TRAX fut sans nul doute pour moi l’une, si ce n’est la plus belle, rencontre de ce premier YAKA FESTIVAL. Avant même qu’elle n’arrive à Montblanc, j’avais été touché et même scotché par la force de ses dessins. Ainsi le dernier de cet article qui conviendrait tellement parfaitement comme photo de profil à nombre de jeunes connes évaporées dont la seule préoccupation réside dans le calcul des likes facebookiens émis par quelques encore plus dégénérés qu’elles plus intéressés par le galbe supposé (s’ils savaient…) de leur postérieur que par la pensée (si tant est qu’elles en aient – hors panneaux de citations de Paolo Coelho) des dites filles.

Face à ce monde de l’apparence où souffrir d’une paralysie faciale t’obligeant à un sourire permanent devient la norme, TRAX, elle, existe ! Loin d’une culture télévisuelle où Cyril Hanouna devient un arbitre du style et de l’humour, loin des clichés publicitaires qui polluent notre horizon et l’esprit de beaucoup, où les questions essentielles résident en « T’es plus Rayban ou Prada ?« (jeune, on était plus Sartre ou Camus ?) et où amitié se conjugue avec intérêt, elle projette son regard malicieux, curieux sur les êtres et en dresse un constat lucide : celui d’une société sans avenir où jeunes et vieux ne cherchent qu’à se tirer la couverture vers elles, vers eux dont l’idéologie première pourrait se résumer en cette phrase :  » Un égoïste, c’est quelqu’un qui ne pense pas à moi !« .

Les solutions ? pas sures qu’elles existent ou selon elle. Faisons exploser les centrales nucléaires, butons à la kalachnikov les connards qui nous gouvernent tout heureux qu’ils sont d’avoir transformé une démocratie en idiocratie totalitaire où Big Brother a été remplacé par Facebook, Twitter et autres réseaux dits « sociaux ». Et repartons du bon pied, à zéro.

Au final, pas sur qu’elle n’ait tort…

 

Trax caricature Philippe

 

BIO (comme les légumes qu’elle consomme)

Trax est une dessinatrice de presse française. Avocate pendant 7 ans, elle est également une grande voyageuse (l’Inde par la route en 1977, le Népal, Ceylan dans une hutte de palmes, le Maroc à vélo, l’Atlantique en voilier, les USA en stop). Organisatrice de festivals musicaux, comédienne, peintre décoratrice, dessinatrice de presse et caricaturiste, ses dessins et ses articles paraissent dans Le Ravi , Barricade, les sites de R.A.P. (Résistance à l’Agression Publicitaire), les Déboulonneurs, Nosotros Incontrolados, Vélorution et sur son blog : trax.revolublog.com

TRAX

Deux enfants noyés avec leur mère, une photo vue des milliers de fois

Militante, désobéissante, déboulonneuse de pub’, décroissante, elle considère que, comme la paresse est l’acte révolutionnaire le moins fatigant, le dessin de presse est l’arme révolutionnaire la plus rigolote.

TRAX

Talons aiguilles, botox et autres victimes de la mode …