Du Bartas

Retour sur le concert de DU BARTAS aux Anartistes le 24 juillet 2015 – Images et impressions

DU BARTAS fait partie de ces groupes qui, même si l’on peut les écouter avec grand plaisir chez soi, prend toute sa dimension, son ampleur en public. Ce fut le cas ce vendredi 24 juillet 2015 dans les nouveaux locaux des Anartistes à Montblanc.

Vouloir réduire DU BARTAS à un simple groupe occitan serait une erreur. S’ils utilisent cette langue pour leurs chansons, leur musique s’inscrit beaucoup plus, selon leurs propres dires, dans un esprit, une démarche méditerranéenne. Vaste melting pot où origines et cultures se mélangent. Etre occitan, ce n’est plus être d’ici ou parler une langue, c’est être fier de sa culture, de ses traditions, de son histoire quelque soit l’endroit ou la rive de la Mare Nostrum où l’on se situe.

du bartas

Proud to be black“, proud to be occitan. Simplement fier de qui on est et de tout ce que l’on porte en soi tout en acceptant l’autre, les autres avec leurs différences qui ne font qu’apporter à notre propre chemin. Abdel Bousbiba, le violoniste du groupe, chante en arabe et en occitan et donne une couleur, une saveur particulière à la musique de DU BARTAS.

Chaque pause entre les morceaux permet également au groupe de parler de sa vision, au-delà de la simple terre occitane, du monde, de la vie, du travail. A les écouter, on est très loin des clichés habituels distillés dans de nombreuses calendrettes locales. Ainsi, s’ils revendiquent le multilinguisme, ils tiennent à son enseignements au sein des écoles publiques de la république, refusant toute forme de ghettoïsation d’une langue, d’une culture. De même, sur d’autres questions telles que la viticulture, ils prennent des positions fortes loin des clichés habituels où ils pourraient s’inscrire.

Point positif : aucune de leur chanson n’est traduite (avant, pendant ou après). S’ils fixent parfois le cadre général d’un morceau, ils ne rentrent pas dans le détail. A chacun d’y trouver ce que la musique ou les chants lui suggère. Cela peut paraître surprenant de ma part qui ne parle ni occitan, espagnol ou catalan mais j’approuve totalement cette démarche. Qui oserait demander à n’importe quel groupe anglophone de traduire ses paroles ? Et au final, on s’en tape ! ! ! Mieux vaut d’ailleurs dans de nombreux cas éviter cette démarche de traduction qui, très souvent, nous laissera totalement insatisfait ou parfois même dégoutté.

du bartas

Autant le groupe DUPAIN m’avait totalement scotché musicalement, autant j’ai trouvé DU BARTAS plus attirants. Cela ne signifie en rien que leur musique est mauvaise ou mal interprétée, mais c’est leur spontanéité qui prend bien comme il faut aux tripes. En les écoutant, on retrouve cette ambiance festive des balètis de villages où la magie s’exprime autant dans la maîtrise que dans l’improvisation. Ils jouent, chantent non pas pour leur propre plaisir ou pour nous prouver leur compétence ou performance mais pour donner, rencontrer, faire participer.

Pari réussi dans mon cas et pour l’ensemble des nombreux adhérents de l’assocThauMate présents ce soir-là. A découvrir en priorité sur scène pour ensuite mieux les apprécier chez soi.

The requested album cannot be loaded at this time. Error: OAuthException Code: 10, (#10) To use 'Page Public Content Access', your use of this endpoint must be reviewed and approved by Facebook. To submit this 'Page Public Content Access' feature for review please read our documentation on reviewable features: https://developers.facebook.com/docs/apps/review.

L’ensemble des photos ci-dessus est librement partageable sur tous les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest…) sous condition qu’elles ne fassent l’objet d’aucunes retouches ou recadrages. Ces photos sont également téléchargeables et peuvent être utilisées sur tous types de sites internet, blogs personnels ou associatifs sous réserve de respecter les conditions ci-dessus énoncées. Tous les organismes, sites commerciaux ou institutionnels devront nous faire parvenir par l’intermédiaire de l’onglet contact une demande préalable d’autorisation.

Site Web : http://www.sirventes.com/index.php?/Musique/du-bartas.html