yuri-buenaventura

ALFREDO RODRIGUEZ/ GUILLAUME PERRET AND THE ELECTRIC EPIC LE 31 JUILLET ET YURI BUENAVENTURA LE 1er AOUT AU PARC DU CHATEAU DE MUS (MURVIEL LES BEZIERS) 34

Au parc du Château de Mus, Murviel Les Béziers (34)

Vendredi 31 juillet – à partir de 21h

Cette année encore pour la quinzième édition du festival Les Nuits de La Terrasse et del Catet, le magnifique parc du Château de Mus accueillera deux immenses artistes de la scène jazz le 31 juillet : Alfredo Rodriguez et Guillaume Perret. Le festival clôturera cette édition avec l’incontournable Yuri Buenaventura et le Full Band pour une soirée aux rythmes de la salsa samedi 1er août.

Le parc de Mus ouvrira ses portes dès 19h, des espaces restauration et buvette vous y accueillent dès 19h. Accès au parc par la route de Cazouls-Les-Béziers

ALFREDO RODRIGUEZ

THE INVASION PARADE
Hommage aux musiques de Cuba

Alfredo Rodriguez – Piano
Michael Olivera Garcia – Batterie
Reinier Elizarde Ruano – Contrebasse

Né à La Havane (Cuba), Alfredo Rodriguez, fils d’un chanteur et présentateur de télévision très populaire- a commencé la musique à 7 ans. Il préférait la percussion, mais il aurait dû attendre d’avoir 10 ans. Ce sera donc le piano. De formation classique, diplômé du Conservatoire Amadeo Roldan, puis de l’Instituto Superior d’Arte, il va s’initier aux musiques populaires en jouant sur scène, dès 14 ans, au sein de l’orchestre de son père. A 15 ans, il découvre le monde du Jazz et de l’improvisation quand un oncle lui offre le Köln Concert, l’album solo de Keith Jarrett. « Jusque-là c’était toujours Bach, Mozart, Beethoven, je ne connaissais rien à l’improvisation. Le Köln Concert a changé ma vie. » En 2006, Rodriguez participe au Festival de jazz de Montreux et va, à l’invitation de Claude Nobs, fondateur et directeur du Festival, jouer en privé pour Quincy Jones. « Quand j’eus fini de jouer, Quincy me dit qu’il avait beaucoup aimé et qu’il désirait travailler avec moi.». Le projet prit trois ans à se concrétiser. En 2009, il met le cap sur les Etats-Unis « avec une valise, un pull, une paire de jeans et …ma musique ». Le temps de peaufiner son travail et son premier album « Sounds of Space » sort pour Mack Avenue Records en 2011. Son premier grand succès!

Le répertoire choisi pour l’album -neuf titres- comprend aussi bien des compositions originales de Rodriguez que des standards tels que Guantanamera, Veinte Anos ou Quizas, Quizas, Quizas.

« J’ai recherché dans la musique cubaine des styles et des rythmes différents », explique Rodriguez. « J’ai voulu retrouver les racines de notre musique, si diverse, et y ajouter ma touche personnelle. »

Le titre The Invasion Parade, qui ouvre l’album, fait référence à une tradition cubaine : le défilé annuel commémorant à Santiago de Cuba “l’invasion” par l’Armée de Libération qui marqua la fin de la Guerre d’Indépendance. Le terme “invasion”, souligne également Rodriguez, fait allusion à la population qui déferle pour participer à ces immenses défilés -les comparas- groupes de danseurs et de batteurs. A cette expression traditionnelle, Rodriguez apporte son originalité en intégrant des musiques venues d’autres pays (« c’est l’invasion des diverses cultures ») grâce à la participation de musiciens non-cubains (Esperanza Spalding, Henry Cole, Peter Slavor).

GUILLAUME PERRET AND THE ELECTRIC EPIC

OPEN ME

Guillaume Perret – Saxophone
Nenad Gajin – Guitare électrique
Laurent David – Basse électrique
Yoann Serra – Batterie

Véritable arme de séduction massive, Guillaume Perret renverse tout sur son passage depuis 2012 et la sortie de son premier disque. Sa musique se nourrit de l’ensemble de la sono mondiale : du métal hurlant aux odyssées électromagnétiques en passant par d’envoûtants éthiopismes et donne un puissant (et fructueux) coup de pied dans la fourmilière du jazz.

Découvert il y a trois ans et déjà un grand chelem des Festivals : Printemps de Bourges, Marseille, Art Rock, Jazz à Vienne, Take Five Europe (Molde International Jazz Festival, London Jazz Festival…), Jazz in Marciac, Chorus des Hauts-de-Seine, Nice Jazz Festival, Talent Adami, Nomination aux Victoires du jazz 2012 (Révélation), et bien d’autres événements !!

Un engouement total du public, des médias unanimes et emballés, le monde du jazz qui jubile, les scènes rock qui le réclament…. Guillaume Perret réinvente le Jazz Métal, une déflagration qui emporte tout!

The Electric Epic est une formation de 4 musiciens de jazz et de rock progressif, réunie à l’initiative du saxophoniste Guillaume Perret. Assumant l’héritage du rock progressif des années 70, la musique d’Electric Epic est une fusion de jazz, de funk et de métal. Une fusion résolument électrique et contemporaine, à l’image des nombreuses « machines » utilisées par Guillaume Perret. A la croisée de différentes esthétiques, le répertoire original de cet album mêle thèmes ambitieux et improvisations endiablées, la musique est puissante, cosmopolite, subtile et séduisante.

Invité à l’Olympia pour les 10 ans de TSF Jazz, le groupe a suscité l’enthousiasme du public et des professionnels. Première consécration couronnant deux années de travail intensif (création, résidences, concerts…), mais aussi premier signal fort qu’il est grand temps de franchir le pas… Produire un disque, pour affirmer l’identité musicale du groupe afin de révéler, sur un support, la puissance et la subtilité de cette musique hybride, extrême et contemporaine.

Le premier chef d’œuvre de Guillaume Perret & The Electric Epic, nommé officieusement « Brutalum Voluptuous » est depuis avril 2012 disponible dans les points de vente. Un EP vinyle de deux titres, “Doors” est également sorti à l’été 2013 et un nouvel album voit le jour en septembre 2014 : « Open Me », sorti sur le propre label de Guillaume Perret Kakoum Records.

GUILLAUME PERRET

Un saxophone. L’envie d’explorer un nouveau son. Guillaume Perret est un découvreur de sons. Il joue des pédales et des effets électrifiés pour amener ses notes vers un univers surprenant et inclassable, qui nous invite au rêve, distordant les sonorités pour les rendre étrangement musicales.

Sa musique ne s’inscrit pas dans un genre, elle fait appel à nos sens. Il s’agit d’une innovante mixture de jazz contemporain, de grooves funky, de métal hurlant… une musique hybride, troublante, envoûtante, évocatrice d’images et de sensations.

 

Salsa
Au parc du Château de Mus, Murviel-Les-Béziers
Samedi 1er août -21h45

YURI BUENAVENTURA

FULL BAND SALSA

yuri-buenaventura

Boris Caicedo : Timbales & direction
Sebastien Fauqué : Bongos
Jorge Posada : Congas
Frederic Locarni : Piano
Javier Betancourt : Basse
Mickael Joussein : Trombone
Eric Lachaud : Trompette
Vincent Echard : Trompette
Olivier Caron : Trombone
Julian Andres Ortiz : Voix
Hector Hernando Vanin : Voix
Yuri Buenaventura : Chant leader

Le chanteur, auteur compositeur, et percussionniste colombien Yuri Buenaventura est certainement le plus français des chanteurs salsa. Depuis 2011, c’est le grand retour au big band salsa soit douze musiciens, une section de six cuivres, trois percussionnistes, des choristes… Des sonorités et une énergie explosive dignes des plus grandes formations salseras des années 70…

Enfant, Yuri est bercé par la musique européenne (chants grégoriens, chanson française et musique classique qu’écoute son père) et par les percussions, le marimba, les chants africains qui résonnent sur les plages de son île natale, Buenaventura.
Son œuvre, marquée par cette polarité entre le lyrisme de l’Europe et les tambours de l’Afrique, l’est aussi par l’esprit noir qui l‘entoure. En effet, ses parents ont abrité leur union sur la terre de refuge des noirs-marrons. Cela explique pourquoi il se sent si profondément noir. De la musique noire, Yuri perçoit une détresse, mais une détresse sublimée, exprimée avec beaucoup d’amour et de respect pour l’humanité. Il n’aura de cesse d’inviter ses contemporains à entendre cet amour, transmettant ainsi la force de l’héritage africain. La salsa de l’artiste est nourrie par ses découvertes et ses rencontres musicales : Paco de Lucia, James Brown, Louis Armstrong, Sammy Davis Jr, Nina Simone, Bob Marley…

En partenariat avec le Château de Mus, Murviel-Les-Béziers

OUVERTURE DU PARC A 19H

BUVETTE RESTAURATION SUR PLACE

ACCES AU CHATEAU DE MUS PAR LA ROUTE DE CAZOULS LES BEZIERS

TARIFS DES CONCERTS DE 13 à 22€

 

Dans le cadre du Festival Les Nuits de La Terrasse et del Catet 24 juillet au 1er août 2015
Cie In situ associée à sortieOuest
Scène conventionnée pour les écritures contemporaines

Domaine départemental d’art et de culture de Bayssan
Route de Vendres

04.67.28.37.32

www.sortieouest.fr