francois sergio

Exposition François SERGIO – Arachnéennes et frémissantes 2 – à la Chapelle du Quartier Haut Sète du 12 juin au 12 juillet 2015

Arachnéennes et frémissantes 2

SCULPTURES du bambou au rotin
PEINTURES technique mixte sur papier

CHAPELLE DU QUARTIER HAUT – Sète
du 12 juin au 12 juillet 2015

Exercice toujours fort compliqué que de parler d’une exposition qui nous a autant ému. Si la personnalité de l’artiste François Sergio avec toute sa gentillesse et son humilité peut quelque peu altérer notre jugement, il n’en demeure pas moins réel que cette exposition nous a réellement transporté. Transporté dans cet imaginaire propre à ce peintre-sculpteur-créateur-rêveur où l’on oublie rapidement maîtrise ou contraintes techniques, couleurs ou matériaux pour ne garder qu’impressions et sentiments.

Découverte plus approfondie pour nous de l’univers de cet éternel jeune homme de quelques quatre-vingt dix printemps. Si nous connaissions, un peu, son travail de sculpteur, la peinture de cet artiste nous restait inconnue. Une oeuvre picturale, reflet ou prolongation de ses sculptures. Toute en formes, couleurs et finesse où là encore si l’oeuvre se constitue bien dans les mains expertes du créateur, elle existe, prend toute sa dimension dans les yeux, l’esprit ou l’âme du spectateur. François Sergio créée mais laisse la découverte à d’autres. Celles, ceux qui font l’effort de s’immerger dans ce monde où toute liberté nous est laissée de nous installer, de nous l’approprier.

Une fois de plus, la Chapelle du Quartier Haut accueille en son magique écrin un artiste d’exception. Lieu, espace, création, liberté, imaginaire, tout se conjugue pour faire de cette exposition un moment unique, hors du temps où talent se conjugue avec simplicité et amour.

Un immense merci à François Sergio, ainsi qu’à son épouse Madeleine Molinier Sergio, pour leur disponibilité et toute leur gentillesse.

François Sergio, Madeleine Molinier Sergio

François Sergio et Madeleine Molinier Sergio

« L’ancienne chapelle du quartier.
Lieu sétois qui ne peut qu’accueillir avec grande joie son artiste à la ville… François SERGIO.
Beaucoup de hauteur occupée pleinement par l’œuvre aérienne présentée.
La mer et les airs mêlés sans réelle frontière
Bateaux volants enfanteurs d’espaces frémissants, porteurs de sens comme dans une bulle de BD.
Structures arachnéennes colorées préfigurant les peuplements futurs des océans, les nouveaux mondes.
Peintures sans nulles autres pareilles, où l’empreinte de l’artiste marque à jamais la peau du papier qui se prête, bien consentante, aux desseins de l’imaginaire.
Sculpture métallique réalisée avec Madeleine Molinier Sergio dans le cadre de la démarche Stiart* où désir d’ouest et tendresse guident les pas de ces êtres d’amour.
Moment d’apesanteur sous cette lourde charpente.
La chapelle du Quartier Haut n’a jamais aussi bien porté son nom.
Élévation vers l’inconnu, quête d’absolu ; les lieux ne sont-ils pas marqués ?
Le retour ?
Pas encore… prolongeons, étirons le temps, jouissons du moment, du lieu, de la magie, laissons nous entraîner, envelopper, élever.
François Sergio a eu la délicieuse prévenance depuis plusieurs décennies de marquer des lieux ici-bas. sculptures, fontaine, acrotère. dallage… pour nous guider dans ses pas, devenant nous-mêmes traceurs de mémoire. »

Bernard Malige admirateur, ami et collectionneur

francois sergio sete

François Sergio

vu par Bernard MALIGE, admirateur, ami et collectionneur

Né artiste à Sète
Touché par la grâce créatrice
Infatigable inventeur de formes
Sculpteur des airs vagabonds
Révélateur de réalités Imperceptibles
Pieds dans la vague
Tête dans les nuages
Cœur sur la main
Mains dans la matière
Neurones kidnappés par l’appel créatif
Homme de son siècle
Guerrier libérateur
Redoutable combattant du beau
Bourreau de l’inculture
Volontaire pour l’inconnu
Sculpteur de tout : bois, pierre, roseau, rotin, cordes, galets, fer, fil barbelé… LE TOUT alimente la chaudière magique.
Peintre aussi pour faire naître des formes, des tableaux improbables où ne manquent pas de surgir des ectoplasmes hésitants entre réel et irréel.
Mosaïste encore où les matériaux naturels surgis du ventre de la terre, polis par l’incessante vague disputent le droit d’exister à des faïences déchiquetées par des dents aussi féroces qu’habiles.
Mozartien, compositeur virtuose des matières qui par bonheur viennent hanter son imaginaire et gagner ses mains expertes.
Chercheur-Trouveur, mobilisé par le défi permanent, l’exigence de l’ouvrage, l’obsession de remplir la mission confiée le jour même où ses yeux se sont ouverts à la lumière.

Chapelle du Quartier Haut

Rue Borne – 34200 Sete

Tel : 04 99 02 87 62

Ouverte tous les jours

Entrée libre et gratuite