daniele vogelsinger

Impressions et photos de l’exposition DANIELE VOGELSINGER à OH GOBIE (Sète)

Daniele Vogelsinger travaille en aplats acryliques pour rendre un hommage chromatique à la femme longiligne ou délibérément exubérante baignant dans des tons dont les valeurs soulignent l’énergie et la sérénité.

C’est ainsi que cette artiste présente sur travail sur l’affiche ci-dessus ou sur son site internet.

Une bonne présentation qui résume parfaitement les oeuvres de Daniele. La couleur d’abord, exagérée ou saturée, sans qu’elle ne soit ou devienne agressive. Une gamme de teintes explicite, directe tout autant que les femmes qu’elle aime peindre. De longs corps à l’allure gracile où le visage, les yeux vampirisent une bonne partie de la toile. Des silhouettes longues, élancées qui s’effacent derrière des regards, des lèvres outrageuses. Une forme d’exubérance contenue qui happe tout notre focus visuel sur quelques éléments distincts du tableau donnant ainsi au modèle une allure, une posture.

Postures souvent différentes, mais où l’on retrouve toujours notre propre fixation sur ces regards de femmes. Sur le regard de LA femme. Le trait est fin, graphique, harmonieux. Il accompagne l’oeuvre sans la détruire, la ponctue faisant ainsi mieux ressortir les éléments que Daniele tient à mettre en valeur, en évidence.

daniele vogelsinger sète

Pour avoir vu déjà à de nombreuses reprises le travail de Daniele Vogelsinger, je n’ai pas été surpris par l’allure générale de ses toiles où je retrouvais avec plaisir beaucoup de son style. Mais on peut constater une évolution vers une forme de finesse ou de simplicité. Si les couleurs restent vives ou franches, le trait s’allonge, s’affine donnant à certains de ses portraits une autre dimension plus détachée, plus humble.

Le lieu d’exposition choisi n’est pas étranger à cette nouvelle sensation. Un restaurant n’est pas forcement le lieu idéal pour exposer. Mais il se trouve que dans ce cas précis, l’éclairage, la lumière du lieu concourt à une vision différente et bienvenue des œuvres. La texture des murs en pierre n’y est pas également étrangère.

Il convient également de signaler que le restaurant OH GOBIE accueille presque en permanence des artistes reconnus ou en devenir, leur laissant ainsi la possibilité de faire découvrir leur travail au large public fréquentant le port de Sète. Artist’friendly donc avec un responsable charmant vous laissant toute liberté de parcourir son établissement pour y voir les toiles exposées.

Un exposition et un lieu à découvrir avant le 4 juillet 2015.

Site Web de Daniele Vogelsinger : http://www.vogelsinger.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/daniele.vogelsinger

OH GOBIE
Restaurant
Adresse : 9 Quai Maximin Licciardi, 34200 Sète
Téléphone :04 99 02 61 14