stay-nicolas-wormull-5

Exposition NICOLAS WORMULL au Chais des Moulins – Sète. Festival IMAGES SINGULIÈRES jusqu’au 31 mai 2015

Belle initiative de la part du festival IMAGES SINGULIÈRES d’avoir organisé cette exposition collective « Compañero podemos tomar una photo » consacrée aux photographes chiliens et en partenariat avec le Festival de Valparaiso (FIFV). 5 photographes ont été invités :

  • RODRIGO GOMEZ ROVIRA
  • NICOLAS WORMULL
  • PAULA LOPEZ DROGUETT
  • CRISTOBAL OLIVARES
  • TOMAS QUIROGA

5 visions d’un même pays, 5 regards posés sur un pays coincé entre son lourd passé avec ses plaies encore ouvertes, une réalité quotidienne entre élan moderniste, évolution, pauvreté et violence. 5 façons d’expliquer, de décrire cette même réalité entre esthétisme, crudité ou rapport clinique. C’est sans nul doute ce qui fait la richesse de cette exposition : Cette unité de lieu, d’espace confrontée aux visions multiples des artistes.

chili

L’occasion également pour moi de découvrir le Chais des Moulins. Espace vaste, aéré, ancienne friche industrielle qui trouve au travers du festival une nouvelle vie, une âme en mettant en lumière toutes ces œuvres exposées. Le travail effectué par l’équipe d’IMAGES SINGULIÈRES sur la mise en espace, la scénographie des différents artistes est en tout point remarquable. Plus encore au Boulodrome qu’au Chais des Moulins, mais on sent de la part des organisateurs une volonté forte d’avoir voulu créer une continuité, une cohérence dans le parcours des différents artistes présents. Gros travail sur le format, l’emplacement et la lumière.

Qui dit exposition collective implique très souvent un choix. Subjectif évidemment, preuve en est que si, à titre personnel, j’ai été scotché, perturbé par le travail de Nicolas WORMULL, Alexandra a, elle, été subjuguée par la série de triptyques de CRISTOBAL OLIVARES dont nous parlerons dans un autre article.

13 > 31 05.2015 CHAIS DES MOULINS

NICOLAS WORMULL
Chili

Nicolas Wormull est né à Santiago du Chili, mais il a été élevé en Suède où il fit ses études de photographie. L’influence de l’école suédoise ne se dément pas dans son travail personnel où sa vie de famille, les amis, la vie quotidienne sont omniprésents avec une énergie et une force visuelle décapantes.

NICOLAS WORMULL

“República» est un essai photographique, le portrait très personnel d’un morceau de Chili, vu à travers les yeux de l’auteur Nicolas Wormull. Toutes les photographies ont toutes été prises dans un petit village au cœur du pays, plus précisément rue de la République et ses alentours.
Il y a comme une perte de repères dans ces images, une forme d aliénation, un état second. Les images sont crues fragiles, elles révèlent un autre Chili, moins attendu, moins policé que celui montré habituellement dans les médias.

Nicolas WORMULL dresse un portrait à la fois dur, cru et lucide de la vie quotidienne des habitants de ce quartier. Alternance de visages, d’objets, de maisons. Un fusil à canon scié, un couple qui baise contre une voiture, du sang projeté sur une porte ou encore des cadavres dépecés. Fragments, morceaux de vie(s) d’un quartier, d’une rue. Réalité unifiée dans toutes ces parcelles d’existence, transcendée aux travers des visages. L’alternance permanente entre noir/blanc et couleur renforçant l’impression de malaise et sa vision d’un quotidien à la fois manichéen et pragmatique.

NICOLAS WORMULL 2

REPUBLICA

Regarder par la fenêtre
Republic Street,
Constater l’esclavage moderne

L’inexplicable.
L’Intangible.
Le lointain,
La nostalgie.
La magie.
La tragédie.

Trébucher entre
L’Intime,
Le désir.
L’humain,
Et le besoin de loucher.

Une déclaration d’amour,
Ma République.
Chili.

nicolaswormull.com/

Nicolas Wormull est né en 1977 à Santiago, au Chili. Il a grandi en Suède où il a été formé à la profession de photographe. Il vit aujourd’hui au Chili où il travaille comme photographe indépendant. « Mon histoire personnelle a toujours eu beaucoup d’importance, et ma famille ainsi que ceux qui m’entourent sont des thèmes récurrents dans mon travail photographique. J’explore les relations humaines, le sentiment (ou le manque) d’appartenance et tout élément susceptible de suggérer ce qui se passe derrière les apparences des choses et des gens. »

Livres :
República, 2015. Buen Lugar Ediciones, Chili.
Corazonada, 2012. T&G Publishing, Australie.
Abweg, 2011. La Visita Editorial, Chili.

The requested album cannot be loaded at this time. Error: OAuthException Code: 10, (#10) To use 'Page Public Content Access', your use of this endpoint must be reviewed and approved by Facebook. To submit this 'Page Public Content Access' feature for review please read our documentation on reviewable features: https://developers.facebook.com/docs/apps/review.

Chais des Moulins, Sète