Exposition Emeric Lhuisset

Exposition Emeric Lhuisset ” MAYDAN ” du 13 au 31 mai 2015 au CRAC Sète

Vernissage le mercredi 13 mai à 16h30

Visite en présence de l’artiste le vendredi 15 mai à 14h00

 

Communiqué de presse

Alors que le gouvernement de Ianoukovitch vient de tomber, que le Président est en fuite et que la police a disparu des rues de Kiev, pendant un très court moment, le pouvoir est entièrement au peuple.

C’est ce moment de latence où tout semble possible qu’Émeric Lhuisset a essayé de capturer, dans le regard de chacun et en leur posant deux questions : Qu’aimeriez-vous qu’il se passe maintenant ? Que pensez-vous qu’il va se passer ?

Émeric Lhuisset

Dès les premières nouvelles d’Ukraine, en 2014, il est parti à la rencontre des combattants de la révolution. Avait-il déjà en tête le protocole qu’il a suivi sur place : ce défilé des Ukrainiens, un par un, place Maydan, devant cette porte en tôle en partie calcinée qui servirait de fond, et ces quelques questions, toutes les mêmes, qu’il posa à chacun.
Pour lui, les modèles sont aussi des artistes du passé, surtout quand il est face aux combattants vivants. Au fil des siècles, devant ses yeux, c’est toujours le même regard, la même fierté, la même blessure, la même guerre. Il ne cherche jamais à montrer une photo de combat, dans une époque où n’importe quel témoin muni d’un téléphone portable peut créer une image qui va faire le tour du monde ; il cherche à construire, à travers les yeux des combattants qu’il côtoie, une image qui échappe au temps et à l’anecdote.
En face de chaque visage, il a voulu une page écrite. Cela fait partie du protocole.
C’est ce second volet du dispositif qui joue, ici, le rôle d’un espace de liberté. La force de ces images va avec la force de ces mots, tracés par chacun, mais au nom de tous, dans ces moments, rares dans l’histoire, où le peuple a eu l’envie d’écrire et a eu le pouvoir de regarder en face.

Adrien Goetz

Le travail d’Emeric Lhuisset s’articule autour de l’actualité, et c’est à la manière d’un chercheur qu’il procède à un vaste travail d’investigation (aussi bien dans les médias que sur les zones concernées), précédant la réalisation de ses œuvres.Il a ainsi travaillé avec les FARC en Colombie, dans les zones Tribales Pakistanaises, en Afghanistan, en Irak, en Amazonie ou en Syrie…

Louis Marin nous dit du piège qu’il est « d’autant plus efficace qu’il n’apparaît point tel » ; ou encore qu’il « fonctionne merveilleusement à condition de n’en rien dire ». Ces propos se confirment pour les ravissements qui parcourent l’oeuvre d’Émeric Lhuisset. Les oeuvres issues de ces projets attirent le regard : elles sont composées de façon à dégager une beauté plastique immédiate, les lumières, les contrastes, la mise en scène, séduisent de prime abord et dissimulent les ressorts de la création qui ne sont jamais exhibés. Il faut donc fouiller, exhumer l’image pour y lire les agencements, les rythmes, les compositions qui donnent à ces oeuvres, par delà leurs thèmes, leur force et leur authenticité.
La séduction a un prix : les images charment mais pour mieux interpeler le spectateur, l’emmener dans une aventure et une réflexion sur sa place et son rôle.
Au travers de ces oeuvres, tout l’invite à ne pas se sentir « en dehors » mais impliqué par la vie : autant de raisons pour affirmer qu’elles tranchent bel et bien avec le flux d’images froides et obscènes dont nous abreuvent, quotidiennement, les grands flux médiatiques.

Jean-Baptiste Chantoiseau

Exposition réalisée en partenariat avec l’Association CétàVOIR à Sète, Rendez-Vous Photographique ImageSingulières.

 

Eléments biographiques

Né en 1983, Emeric Lhuisset a grandi en banlieue parisienne. Il vit aujourd’hui entre le Moyen-Orient et Paris (France).

Diplômé en art (Ecole des Beaux-Arts de Paris) et en géopolitique (Ecole Normale Supérieure Ulm – Centre de géostratégie / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), il réalise de nombreuses expositions et interventions en France et à l’étranger (Centre Pompidou, Art Dubaï, Centquatre à Paris, Frac Alsace, ARCO à Madrid, Rencontres d’Arles, The Running Horse à Beirut, Tate Modern…).
En parallèle de sa pratique artistique, il enseigne à l’IEP de Paris (Sciences Po) et anime un cycle de conférences communes entre Sciences Po et la NYU (New York University in Paris) sur la thématique art contemporain & géopolitique.

PRIX

Nominé par la Maison Européenne de la Photographie for Casa de Velasquez.
Leica Oskar Barnack Award 2014 (nominé).
Prix HSBC pour la photographie 2014 (nominé).
Artraker award 2013 (nominé).
Prix Paris Jeunes Talents 2011.
Fondation Jean-Luc Lagardère pour la photographie 2011 (nominé).
53eme Salon d’art contemporain de Montrouge (nominé).
Jeune Création 2007 (nominé).
Prix du Mois de la Photo Off 2006.

Centre Régional d’Art Contemporain LR
26 quai Aspirant Herber 34200 Sète
Tél. : 04 67 74 94 37
Fax : 04 67 74 23 23
http://crac.languedocroussillon.fr
crac@cr-languedocroussillon.fr

Ouvert tous les jours de 12h30 à 19h00,
Week-end de 14h00 à 19h00,
Fermé le mardi, à l’exception du 19 et 26 mai.
Entrée libre et gratuite.