theatres de beziers

 Programme des Théâtres de Béziers pour la saison 2014/2015

La saison théâtrale s’annonce éclectique et s’adresse à tous les publics. Elle mêle les talents régionaux et nationaux, le drame et la comédie, le rêve et la réflexion.

L’initiation des plus jeunes au spectacle vivant est primordiale, six représentations leur sont consacrées… Ce sont les spectateurs de demain si indispensables pour que vive le théâtre.

Tous nous nous retrouvons dans les mots de Louis Jouvet : « Rien de plus futile, de plus faux, de plus vain, rien de plus nécessaire que le théâtre ».

Bons spectacles à tous.

Elisabeth Pissarro
Adjointe au maire déléguée à la culture

Programme des théâtres

Inconnu à cette adresse
Vendredi 14 et samedi 15 novembre, Thierry Lhermitte et Patrick Timsit seront réunis pour une lecture à deux voix. L’histoire de Max Eisenstein et Martin Schulse, deux amis d’enfance que rien ne sépare et tout unit au point qu’ils se lanceront ensemble dans les affaires en fondant une galerie d’art à San Francisco. L’un d’eux doit rentrer en Allemagne où le nazisme monte. Les deux amis vont s’écrire dès lors des missives denses, généreuses, puis machiavéliques. Qui est le bon ? Qui le méchant ?

Gréco chante Brel

Pour dire à Brel comment elle l’aime, Juliette Gréco sera à Béziers le 9 octobre pour un tour de chant fidèle et amical. Une véritable interprétation.

GRECO BREL

Voleurs de poules…

Les 18 et 19 décembre prochains, le cirque Romanès incarne le peuple gitan et son histoire. Dans ce spectacle, les artistes réunissent contorsion, funambule, jonglage, trapèze, corde volante, tissus et danses. Un joyeux mélange de musiques et de numéros surprenants.

Cendrillon

Dans ce ballet pour vingt danseurs, Thierry Malandain, avec le ballet de Biarritz, tout en restant fidèle à la dramaturgie de Cendrillon et à la partition de Prokofiev, développe une approche toute personnelle explorant certains thèmes qui lui sont chers. “Cendrillon”, c’est leparcours d’une étoile quidanse, Malandain nousemmène sur le chemin de l’accomplissement. Celui qui passe par le doute, le rejet, la souffrance, l’espoir, pour atteindre enfin la lumière. Par cette vision, faite de cendres et de merveilleux, tantôt tragique, tantôt comique, s’écrit quelque chose d’universel. Le 26 mars.

Les palmes de M. Schutz
Une comédie tendre et drôle qui retrace une tranche de la vie de Pierre et Marie Curie, de leur rencontre en 1898 à la découverte de la radioactivité. Avec Constance Carrelet, Michel Crémadès… Le 11 octobre.

Isabel Bayón dans Caprichos del tiempo
Cette création, qui a triomphé l’an dernier au festival de Jerez, est une réflexion sur le temps et sur les influences qu’il exerce sur nos actes. Isabel Bayón arrête le temps par son intelligence, son génie, son habileté et sa majesté. Elle donne une leçon de danse utilisant la tradition et le classicisme. Le 1er novembre.

Ritual 
Personnage raffiné, délicat, précieux et subtil avec un goût certain pour le maquillage et les accessoires, Amador Rojas est une personnalité à part dans le milieu des artistes flamencos actuels, l’un des plus originaux et des plus créatifs. Dans “Ritual”, il excelle entre la danse et la musique. Le 6 novembre.

Le Tartuffe nouveau, selon Pélaez
Neuf comédiens pour une pièce “à la manière de Molière”, mais résolument contemporaine, absolument originale qui décrit les hypocrites modernes de tout poil, ces Tartuffes nouveaux, qu’ils aient leur compte en Suisse pour le bien de la France, ou qu’ils portent des sacs de riz sous le nez de caméras amies… De Jean-Pierre Pélaez, mise en scène de Gérard Gélas. Les 21 et 22 novembre.

Now vu par Carolyn Carlson
Danseuse et chorégraphe hors norme, Carolyn Carlson est une figure majeure de la danse contemporaine française. Sa dernière création, tissée sur la musique de René Aubry, est habitée par son rapport à la philosophie. Le 17 janvier.

Fair-play, une belle comédie
Patrice Thibaud, qui signe texte, mise en scène et jeu, s’associe sur la scène avec Phlippe Leygnac pour en découdre. Ce duo de choc, découvert dans “Cocorico” la saison passée, revient avec un spectacle hilarant. Les 20 et 21 janvier.

Le gros câlin de Romain Gary
Dans cette histoire loufoque et cocasse qui parle de la solitude, du mal-être, du besoin d’être aimé, Jean-Quentin Châtelain, seul sur scène, pénètre l’écriture de Romain Gary et touche l’âme du texte au sommet de son art. Le 4 février.

Zabou Breitman dans l’univers de Reza
“Comment vous racontez lapartie” est la nouvelle mise en scène de Yasmina Reza. Avec Zabou Breitman, notamment, la pièce est le récit d’un inconfort où chacun s’efforce de jouer la partie à laquelle il est convié. Les 17 et 18 mars.

Weber est l’Avare
Jacques Weber crée l’événement en revêtant le costume de l’Avare, de Molière. En Harpagon, il devrait exceller. Les 28 et 29 avril.

tarifs