affiche-fiestasete-dirosa

Edition 2014 de FIEST A SÈTE du  jeudi 24 juillet 2014 au vendredi 8 août 2014

EDITORIAL FIEST A SÈTE 2014

Que peut la musique face à la crise, à l’injustice, à la folie meurtrière, à l’obscurantisme religieux, aux enjeux de pouvoir, aux guerres fratricides, à l’indifférence et au cynisme des puissants ?

Que peut la musique ? Certes, pas des miracles ; ça se saurait. Mais elle a tout de même le pouvoir de réconforter, d’émerveiller, de créer des ouvertures sur des ailleurs que d’ordinaire on ignore, néglige ou méprise. Elle sait endormir, ne serait-ce qu’un instant, la peur de son prochain, de l’inconnu, de l’étranger. Elle peut transcender les limites du langage et rendre ainsi intelligibles émotions et sentiments. Elle a le don de créer des liens invisibles, fussent-ils éphémères, entre ceux qui la donnent et tous ceux qui la reçoivent.
La musique éclaire, la musique rassemble, au-delà des frontières et des croyances. La musique est un refuge. Si elle échoue à rendre les hommes meilleurs, elle peut tout au moins souligner la part la plus radieuse de leur humanité, les aider à se la rappeler, mettre en lumière ce qu’ils ont en commun, ce qu’ils doivent nécessairement partager pour rendre possible la vie ensemble. Pour ces raisons, elle sera toujours l’ennemie de ceux qui veulent assujettir, dominer, diviser, opprimer, aliéner. A cet égard, les musiques dites “du monde” sont porteuses d’une pertinence toute particulière, et c’est aussi pour cela que Fiest A Sète s’enorgueillit de les promouvoir depuis dix-huit ans.

Oui, Fiest’A Sète a dix-huit ans. Majeur et vacciné, donc. Mais n’ayez crainte : notre festival ne renonce pas pour autant à son légendaire tempérament hédoniste – Bootsy Collins, Keziah Jones, Orquesta Aragón, Plaza Francia, Ester Rada en témoigneront par leur seule présence – qu’il convient de ne pas confondre avec une forme d’insouciance irresponsable face à l’âpreté du monde. Considérez plutôt qu’il s’agit là d’une réponse, d’une posture qui n’est pas sans lien avec les notions de résistance et d’espoir. Tout cela peut sembler bien naïf ou présomptueux, n’est-ce pas ?

Mais lorsqu’on songe à la sagesse d’un Trilok Gurtu, à l’engagement d’un Anthony Joseph, à la sincérité qu’expriment nos musiciens préférés à travers leurs aspirations humanistes, leur désir de partage et de rapprochement, leur volonté manifeste de nouer toutes sortes de dialogues interculturels ou interreligieux, à l’instar de Susheela Raman, Goran Bregovic, Niño Josele & Aziz Sahmaoui, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara, et bien tout cela nous oblige. Au-delà du plaisir simple que nous procurent les artistes et leur musique, au delà de notre fierté de rendre possible la rencontre entre eux et vous, on ne peut s’empêcher de souhaiter secrètement que leurs vertus déteignent sur nous tous, nous inspirent, servent d’exemple, et nous invitent à ne jamais négliger le sens de nos choix, ni la portée de nos actes. On peut toujours rêver, non ?

Alors rêvons encore, il y a matière, croyez-nous ! Ainsi, toute une semaine durant, des artistes venus de tous les horizons convergeront vers Sète et le pourtour du Bassin de Thau pour jouer avec le public la carte de la découverte, de la diversité et de la fête populaire (et gratuite !). Poussan, Marseillan et Balaruc-les-Bains vibreront sur des sonorités créoles, brésiliennes, africaines, celtiques.
Puis comme chaque année sonnera l’heure du rassemblement, sur le site somptueux du Théâtre de la Mer, pour une salve de sept soirées thématiques (soul-funk, afro-cubaine, Balkans, tango, flamenco, blufunk, indienne) concoctées avec toujours autant de rigueur et de passion par toute l’équipe de l’association Métisète. Et puis, n’oublions pas les amis : Hervé Di Rosa qui nous fait l’honneur de réaliser l’affiche 2014 ; le fidèle Rémy Kolpa-Kopoul, DJ, MC et fidèle animateur des Radio Nova Sessions en direct du festival. Ajoutez à cela les habituels « plus » du festival (expos, projections, tchatches, afters…) et vous tenez là mille bonnes raisons de ne pas trop vous éloigner de l’Ile Singulière entre le 24 juillet et le 8 août ! Bon festival à toutes et tous !

José Bel
Directeur du festival

Fiest A Sète, festival de musiques du monde

Zoom sur la Programmation Du Théâtre de la Mer

ll est un rendez-vous incontournable de cette ronde  de festivals qui ensoleille l’été sétois. Fiest A Sète, c’est la sono mondiale dans tous ses états. D’abord autour du Bassin de Thau, puis dans le cadre unique du Théâtre de la Mer, à Sète.

Honneur aux femmes, pour commencer : voici un quintet de dames qui vont donner de la voix au Théâtre de la Mer. En premier lieu, Catherine Ringer, la parole des Rita Mitsouko, qui cette fois plonge avec audace et classe dans le grand bain du tango : Plaza Francia, c’est un projet entre pop, tango et latino, avec Eduardo Makaroff et Christoph Müller (de Gotan Project). Fiest A Sète est fier de vous embarquer sur cette “Place de France”.

plaza francia

Autre rencontre, celle de Fatoumata Diawara la griotte malienne avec Roberto Fonseca, une sorte de ping-pong originel (et original) de l’afro-cubain. Elle sera l’invitée du caïd du piano latin jazz. Et l’occasion pour Fiest’A Sète de saluer la parole des artistes maliens, si importante dans un pays qui recolle les morceaux.
Le dernier mot de ce 18ème Fiest’A Sète reviendra à Susheela Raman, qui entre Londres et l’Inde de ses origines établit une ligne directe entre éternité et modernité. Une princesse que cette Susheela, qui n’oublie jamais ses racines…
Enfin, deux découvertes : c’est aussi une femme qui ouvrira le 2 août les festivités au Théâtre de la Mer, une extraordinaire découverte, Ester Rada, Ethiopienne installée en Israël, super lady soul & funk, en ouverture de Bootsy Collins, groove assuré. L’ultime voix féminine de ce bouquet ouvrira, elle, la soirée Plaza Francia, c’est une jeune Argentine de Paris, Natalia Doco, avec une pop mutine, fraîcheur de la nouvelle génération.
Bien sûr, Fiest’A Sète 2014, c’est du groove, US avec Bootsy Collins, Afro avec Keziah Jones et Caraïbe avec Anthony Joseph. C’est une riche soirée flamenco avec Juan Carmona et la rencontre arabo-andalouse Niño Joselé & Aziz Sahmaoui. C’est encore les transhumants planétaires, Goran Bregovic et son tonitruant Orchestre des Mariages et des enterrements, et Trilok Gurtu, voltigeur des percussions indiennes.

C’est enfin un clin d’œil à l’intitulé initial du festival, Fiesta Latina, avec Roberto Fonseca et les vétérans de l’Orquesta Aragón. Ainsi va Fiest’A Sète 2014, 18ème, année de la majorité. Une longue vie devant lui.

Bienvenue à Sète.

programme fiesta sete 2014

 

fiesta sete 2014 2

Infos pratiques

Informations générales
Bureau du festival Fiest’A Sète
2 quai général Durand, 34200 Sète
Tél : (+33) (0) 4 67 74 48 44
E-mail : info(at)fiestasete.com

Billetterie
Retrouvez la billetterie en ligne et la liste des points de vente en cliquant ici.

Lieux des concerts
Concerts gratuits dans les communes du Bassin de Thau
Balaruc-les-Bains (34540) : Parc Charles de Gaulle
Marseillan (34340) : Quai Antonin Gros, Marseillan-Ville
Poussan (34560) : Chemin de la cave coopérative, devant l’ancienne cave coopérative
Plage de La Ola, Sète (34200) : Promenade du Lido
Début des concerts à 20h30, et à 19h à La Ola
Possibilité de restauration sur place

Concerts au Théâtre de la Mer
Promenade du Maréchal Leclerc, Sète
Ouverture des portes à 19h30, début des concerts à 20h30
Possibilité de restauration sur place
Appareils photo et boissons interdits, fouille à l’entrée
Gratuit pour moins de 10 ans accompagnés d’un adulte, un enfant par adulte

Vous pouvez aller au Théâtre de la Mer en navette fluviale (1 € aller/retour) :
Aller : départ quai Paul Riquet (à proximité immédiate du parking gratuit du Mas Coulet, à l’entrée est de la ville) toutes les 15 à 30 mn à partir de 18h30 (au plus tôt) et jusqu’à 21h30 (au plus tard).
Retour : départ quai de la Consigne toutes les 15 à 30 mn de 23h (au plus tôt) à 1h30 (au plus tard).

Personnes à mobilité réduite
Le Théâtre de la Mer est accessible. Il est aussi possible de réserver des places de parking auprès de l’Office de Tourisme au 04 99 04 72 33.