10265463_316151761868477_5618636995850733809_o

Rencontre avec le groupe Mystery Call à l’occasion du Festival Rock de Bessan ” un peuplier mais pas trop” – Vendredi 9 Mai 2014

Deuxième groupe à jouer pour le premier jour de ce festival, les Mystery Call sont de vrais rockers comme on en fait plus. Emmenés par leur leader, Stone, cheveux noirs corbeau et yeux bordés de noir, ils nous proposent un rock très seventies. Un leader d’ailleurs très charismatique qui, au début frileux et pas très motivé à nous parler, s’est ensuite lancé dans des envolées presque lyriques et poétiques à propos de se musique et

de la musique en général. Pleins de bonne humeur et très motivés, nous les avons attrapé et interviewés juste avant leur entrée en scène.

 

ANA (la blonde) :chant

CLAUDIA (la brune) : chant

D’ JO :  lead guitar

ERIK : bass

F.MACFIFI : drums

STONE :  guitar, auteur compositeur, ancien guitariste de RATTLESNAKE ayant fais une multitude de premières parties avec notamment :  TRUST, TELEPHONE, DR FEELGOOD, LUTHER ALISON, LITTLE BOB STORY, JOHNNY THUNDERS, BOYS… à la grande epoque et même la rencontre en 2005 avec les ROLLING STONES au usa pour la petite histoire.

Un groupe récent néanmoins car, bien que se connaissant depuis une bonne vingtaine d’années, ces musiciens ont roulé leur bosse chacun de leur côté avant de se retrouver et de revenir sous cette formation.

Quatre garçons très rock’n’roll et deux filles , une blonde, une brune, mènent le tempo au son de rafales de bonnes vieilles Tompsons.

Ils ne jouent que leurs propres compositions, empreintes de blues et de rock, et inspirées d’Iggy Pop, des Rolling Stones, de Led Zepplin et autres énergumènes de la même veine comme ils se plaisent a le dire. Stone s’occupe de la compo et des arrangements pendant que les filles se relaient à l’écriture.

Un rock également fait de blues, on le disait, et de ballades.

A n’en point douter, cette rafale de rifs vous redonnera le sourire et vous rappelera la folie et le vent de liberté typique des 70’s.

On vous laisse juger par vous-même avec ce petit extrait de leur concert à Bessan :