fwad darwich

Retour sur la concert de Fwad Darwich & The Dialects le 25 février 2014 au Melrose Café à Agde

Le projet de Fwad Darwich « The Dialects » se situe à la croisée du jazz et de ses racines Nord africaines. Pour sa réalisation, il a fait appel à Dawoud Bounabi, batteur franco-algerien, à Srebrine Avuski, saxophoniste bulgare et à Jean-Sébastien Simonoviez, pianiste Français.
Le temps d’une rencontre s’ajoute la voix d’un chanteur traditionnel marocain venant enrichir les compositions de nouvelles couleurs ethniques

Dès la première note, les compositions de Fwad Darwich vous emmènent dans un long périple où s’entremêlent phrasés jazz et magie des musiques marocaines. Un mélange dont on sort sonnés mais sereins, symptôme d’une ivresse provoquée par les crescendos énergiques couplés aux mélodies envoûtantes et chaudes que Fwad Darwich bassiste et compositeur du groupe lie avec finesse.

 

Fwad Darwich

Bassiste et compositeur autodidacte marocain.
Né à Casablanca (Maroc), il fait ses premiers pas dans le monde de la musique à l’âge de 22 ans. Très vite il commence à jouer dans plusieurs formations au Maroc, puis quitte son pays natal en 2003 pour s’installer dans le sud de la France afin de continuer son aventure musicale. Il multiplie ses rencontres, ses expériences en tant que bassiste et compositeur de Casablanca à Montpellier en passant par Perpignan, Madrid, Barcelone ou encore Paris… Il a partagé la scène avec des musiciens tel que, Aziz Sahmaoui [Joe Zawinul, Karim Ziad, L’orchestre national de Barbès…], Thomas Vahle [Mory Kanté], Seyba Sacko [Salif Keita, Toumani Diabaté], Séga Seck [Soriba Kouaté]…
Fwad Darwich n’a pas été un enfant prodige issu d’un milieu social élevé ni un virtuose précoce au cursus étourdissant. En effet, son parcours personnel, atypique et très éloigné des voies académiques et conventionnelles, lui a permis de créer sa propre signature musicale. Son jazz ethnique trouve racine avant tout dans la musique populaire marocaine.
Fwad Darwich joue aussi du Gumbri (instrument ancestral, joué par les maîtres Gnawas) et adapte les lignes de cet instrument sur la basse électrique, ce qui démarque son jeu et fait de lui un bassiste hors pair.

Fwad Darwich est installé à Montpellier où, parallèlement à ses activités artistiques, il exerce en tant que professeur de basse électrique, anime des cours d’éveil musical et encadre des classes d’ensemble depuis l’année 2004 dans différentes écoles de musique.
Fwad DARWICH utilise les basses du luthier Français, Patrick COSME, lauréat de la bourse de l’innovation 2011 et créateur des basses électriques «COSME » un chef d’œuvre de la lutherie moderne.

INFOS PRATIQUES

Site Internet : www.fwaddarwich.com

Page Facebook : www.facebook.com/pages/Fwad-Darwich-The-Dialects-Officia