Corentin COKO idherault

Du 23 au 26 janvier, La Cigalière à Sérignan a accueilli le festival Chant d’(H)ivers, une véritable ode à la diversité musicale francophone. Au programme : quatre concerts, quatre univers poétiques et toujours le même souci d’originalité, d’humour et de charme.

Première journée du Festival avec Corentin COKO

Chanteur, accordéoniste, pianiste, Coko est un artiste talentueux et délicat, doté d’un humour pincé, parfois noir et cruel… sur des airs d’accordéon. Auteur-compositeur et interprète diplômé en musicologie, Coko nous parle d’actualité dans ses chansons. Ironiques, décalées et engagées, elles s’écoutent avec la même curiosité, pointant avec finesse les travers de notre monde. Le théâtre se mêle à la musique, la scène devient un lieu d’expression libre et fascinant, où l’énergie et la complicité des musiciens alternent avec une poésie digne des plus grands paroliers. En ouverture du Festival Chants d’H) ivers, laissons Coko nous porter dans son univers, atypique et poétique…

 

 

Ce soir-là, c’est avec un quintet que COKO nous présentait son nouveau spectacle. Donnant une nouvelle dimension à ses chansons, cette formation donnait un relief supplémentaire à ses textes, dont on ne saurait trop que saluer encore une fois la précision et l’élégance de l’écriture. Elegance que l’on retrouve autant dans ses airs plutôt graves que dans d’autres aux thèmes plus légers (quoique…).

 

Précisons que les précédentes vidéos ont été tournées lors du filage du spectacle qu’il présentait le lendemain. Conditions de répétition générale donc que Corentin nous a permis de filmer. Dans l’entretien suivant qu’il a accordé à Anne Sophie, vous pourrez un peu mieux découvrir ce personnage attachant qui nous parle un peu plus de sa musique et nous présente ses projets.

 

Précisons également que le lever de rideau était assuré ce soir-là par Barbara WELDENS. L’occasion pour nous de diffuser l’une de ses chansons enregistrée cet été à Agde, dans le cadre de la Parenthèse dans la scène extérieure de l’îlot Molière.

Retrouvez Corentin COKO sur son site : www.corentin-coko.fr et sur sa page facebook : www.facebook.com/pages/Corentin-Coko/263473221695