A Part of Ourselves ” extrait de l’EP autoproduit ” Une Jeunesse à Côté ” écrit et enregistré par Fabulous Sheep.

Fabulous Sheep, c’est un groupe bittérois, alliant mélodie pop et énergie punk, une certaine façon de mêler la grâce et le chaos. Une certaine façon de voir la jeunesse aussi, flamboyante, excitante, un peu risquée, un peu dangereuse, et la mythologie qui va avec. Autant inspiré par l underground New Yorkais ( Velvet Underground, Mean Streets/Taxi Driver…) que celui de Londres ( Clash, Libertines… ) en passant par le Spleen Urbain de Manchester ( Joy Division… ).

Le mot est lancé, Spleen Urbain, et avec, une iconographie. La ville, tentaculaire, impersonnelle, ses souterrains, ses avenues vides, ses lampadaires clignotants, ses néons détraqués, ses sirènes hurlantes, mais aussi un concept. La ville, c’est un quotidien imposé, un rythme imprimé, c’est des gens, c’est une prison aux barreaux fait d’immeuble. La ville, c’est la vie, celle qu’on mène, celle dont on voudrait s’échapper, celle qui casse la jeunesse et qui déchire les rêves.
Voilà ce qu’on ressent dans les textes et la musique de Fabulous Sheep. Exprimer une envie de foutre le camp, de croire en ses rêves, d’une fuite en avant. Une poésie des bas fonds, aux flash lumineux, entre le Spleen et un Idéal, mué en absolu, en une façon de voir et de vivre la vie, de survivre à la ville.
Kerouac écrit dans “Sur la Route” :

” Seul les fous m’intéressent. Ceux qui ont la fureur de vivre, de parler, qui veulent jouir de tout en même temps, qui jamais ne baillent ou ne dise une banalité. Mais qui brûlent, brûlent, brûlent comme une chandelle dans la nuit.”

Les “Fabuleux Moutons” sont ce genre de fous, et vous pouvez l’ être.

Page Facebook du groupe et Site Internet