Ouvert depuis le 22 juin, le Café de la Panacée organise sa première soirée.
L’occasion de découvrir l’écrin convivial du nouveau centre d’art contemporain et numérique et son superbe décor réalisé par 1024 architecture (structures métalliques et bois équipées de led) ou de profiter de son grand patio en extérieur.
Au menu de cette ouverture en musique : les artistes montpelliérains Franck Rabeyrolles, Alex Terror, Boozig (My Life is a week-end) et Mat Gorski.

Musique de Franck Rabeyrolles

De 21h à 2h du matin au 14 rue de l’Ecole-de-Pharmacie.

La Panacée qui a ouvert ses portes le 22 juin est le centre de culture contemporaine de la Ville de Montpellier, en plein cœur de la cité. A la fois lieu de production, d’expérimentation et d’exposition, elle accompagne et fait connaître les artistes contemporains dans la diversité de leurs pratiques.

Installée dans l’ancien collège royal de médecine rénové par la Ville, La Panacée est un lieu de rencontres, d’échanges et de métissages entre différentes disciplines artistiques. Véritable plateforme créatrice et expérimentale, elle propose à tous les publics, d’expérimenter une relation renouvelée à l’art. Entre spectateur et acteur, chacun pourra interroger représentations et pratiques comme l’invite à le faire la création artistique contemporaine.

panacée

Avec les innovations numériques au cœur du projet, ce centre de culture contemporaine favorise la transdisciplinarité, en présentant des expositions et manifestations dans les trois domaines de l’art contemporain, de la création numérique et des nouvelles formes d’écritures, domaines rarement explorés ensemble.

La Panacée s’attache à repérer, accompagner, produire les artistes en favorisant les nouvelles pratiques artistiques d’un monde en mutation, notamment par le biais de résidences artistiques. Elle encourage la recherche et l’expérimentation artistique accueillant tous les publics, avec une entrée libre, les chercheurs, les étudiants, les commissaires…

Une place inédite sera laissée aux étudiants : La Panacée est le seul équipement culturel en France à accueillir une résidence universitaire dans le cadre d’un partenariat entre la Ville et le Crous de Montpellier. Ce centre d’art dispose d’une large diversité d’espaces comme un restaurant Le Café, un patio, un auditorium, ouverts afin de favoriser des échanges entre les artistes, les étudiants hébergés à la résidence universitaire, les Montpelliérains et tous les publics.

Avec son ouverture, La Panacée a présenté sa première saison 2013-2014, véritable exploration à la fois archéologique et prospective des relations entre les arts et les techniques de transmission à distance. Objet à la fois quotidien et ultra-contemporain, extension du corps et pivot de vies connectées, le téléphone sera au cœur de la saison, intitulée « Vous avez un message », et déclinée en quatre expositions, de juin 2013 à août 2014.

c-est-la-panacee-a-montpellier-pour-l-art-contemporain_i149882

A l’heure d’une réflexion nationale sur l’évolution des politiques publiques culturelles à l’ère du numérique, La Panacée participe pleinement à renforcer et à valoriser l’innovation artistique de la Ville de Montpellier, véritable laboratoire culturel, qui entend développer une politique bien « singulière », à la portée de tous.