Aujourd’hui nous partons à la rencontre d’un poète des temps modernes: Olivier-Yves Vincello (qui a publié sous le nom d’Olivier-Yves Ibrahim), qui nous parle avec beaucoup d’humilité de son recueil de poèmes “Un bouquet de Glycines”.

 

 

Voici quelques extraits de son recueil:

INDECENCE
J’écris comme on se sépare d’un être cher
Je crie avec des mots qui me sont délétères
Me font-ils encore quelque chose, les salauds?
Ou bien c’est mon âme qui se perd au fond des eaux

FELLATION EN AUTOMNE 
Je suce pour plaire, je suce pour oublier ma peine
Pour oublier je n’sais plus quoi et les je t’aime
Une fois encore, je me noie dans l’alcool la fête (…)
Je suce pour nier, pour mourir un peu plus vite
J’oublie que la nuit parfois pour longtemps s’invite

VENT DU SUD
Vent du Sud
Sois plus doux, sois plus rude
Et berce-moi
Le temps de ma traversée
Vers les étoiles moelleuses

Vent du Sud
Sois plus loup, sois Prélude
Et cesse-moi
Derrière les blanches fées
Aux mille et une voiles boudeuses…

LES MOTS FONT SCANDALE
J’aime sa poitrine, elle est glabre et déjà cadavérique
Elle est glauque, imberbe et pour toujours figée dans les arts
Elle ne ressemble plus à quelque chose de maléfique
Mais pourtant elle hante mes nuits insomniaques et diffamatoires (…)

Vous pouvez retrouver “Un Bouquet de Glycines” à la librairie Sauramps de Montpellier Centre ou en le contactant directement.

Son Facebook: Olivier-Yves Vincello

Les pages Fan: Olivier-Yves Vincello Auteur et Un bouquet de Glycines